La bourse est fermée

Carrefour pourrait se trouver à un point d'inflexion : le conseil Bourse du jour

Morgan Stanley relève de Pondération en ligne à Surpondération sa recommandation sur l’action Carrefour (code mnémonique CA - code ISIN FR0000120172). La banque américaine a relevé son objectif de cours de 17 à 19,9 euros, soit un potentiel d’appréciation théorique de 24%, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le distributeur se trouve peut-être à un point d'inflexion, selon elle. Les données de marchés sont jugées plus favorables et 2019 a été la première année durant laquelle Morgan Stanley a constaté une amélioration de la rentabilité. Pour les prochaines semaines, la banque met en avant deux catalyseurs : la publication des résultats annuels 2019 ce jeudi 27 février et la publication mensuelle de Kantar sur les parts de marchés de la grande distribution en France, début mars.

Si le titre a souffert des craintes liées à l'impact des mouvements sociaux dans l’Hexagone, le distributeur a dévoilé une croissance organique (c’est-à-dire à taux de change et périmètre comparables) meilleure que prévu en 2019. “Après un troisième trimestre 2019 faible, le groupe renoue avec une croissance de l'ordre de 3% grâce au Brésil et à l'Espagne”, a souligné le mois dernier Oddo BHF. Si les ventes en France ont ressorties en dessous des attentes du groupe franco-allemand, le distributeur a pu annoncer un objectif d’EBIT (résultat opérationnel) 2019 supérieur aux attentes du marché.

>> A lire aussi - Quand Michel-Edouard Leclerc fait ses courses chez Carrefour

Le cours de Carrefour reste bien orienté. "Il progresse encore de plus de 10% depuis le début de l’année malgré le sell-off constaté sur les indices durant la séance d’hier. En effet le relèvement d’objectif de certaines banques américaines soutient la progression du titre. La lecture graphique nous montre un support important sur le range 16-15 euros en données journalières mais également en données hebdomadaires", relève Vincent boy, analyste marchés chez IG France.

Hormis le risque de forte rechute liée au coronavirus, "notre

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cdiscount : découvrez les 10 promotions immanquables du jour
Taris bancaires : ces frais qui augmentent de nouveau en 2020
Prêts toxiques : BNP Paribas écope d’une lourde condamnation pour sa filiale crédit
Succession : ce rapport qui propose de supprimer la réserve héréditaire du conjoint survivant
Comment les grèves ont dopé le business de cette start-up