La bourse ferme dans 2 h 58 min
  • CAC 40

    6 621,88
    -9,27 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 115,01
    -7,42 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 785,00
    +8,30 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    27 849,51
    -794,04 (-2,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    796,79
    +10,17 (+1,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -0,07 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 571,63
    -17,60 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 131,47
    +21,50 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Carrefour porte plainte après des injures racistes contre une caissière

·1 min de lecture
Carrefour va porter plainte pour des injures racistes proférées contre une des caissières d'un de ses supermarchés

La chaîne de supermarchés Carrefour a annoncé samedi qu'elle portait plainte après qu'une caissière du groupe a été la cible d'injures racistes proférées par une cliente, selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

"Solidarité avec notre collègue injuriée. Ces propos racistes sont inacceptables. Nous les condamnons très fermement et portons plainte", a tweeté l'enseigne.

L'altercation entre la cliente et la caissière a eu lieu dans un magasin de la chaîne en Haute-Savoie.

"Sale négresse va, sale Noire! Y a que les Noirs pour faire ça. Tu vois les Africains comme toi, ça donne envie de les tuer", entend-on sur la vidéo publiée sur Twitter.

Une enquête a été ouverte, selon le parquet de Thonon-les-Bains cité par le quotidien Le Figaro.

ppy/cb

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles