La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 407,28
    +312,49 (+0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Carrefour aurait refusé une offre d'Auchan plus généreuse que celle de Couche Tard

·1 min de lecture

Confirmé ce week-end dans les colonnes du Figaro et des Echos, l'arrêt des discussions pour un éventuel rapprochement entre Carrefour et Auchan, propriété de l'Association familiale Mulliez (AFM), a été prononcé jeudi 7 octobre par le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard. "Les conditions étaient trop compliquées", selon une source proche du dossier. Aussi, les discussions ont duré cinq mois, selon l'entourage d'Auchan à l'AFP. "Jusqu’à jeudi soir tout était sous contrôle dans le sens où tout le monde travaillait [...] et on en était à choisir la date de l’annonce", indique-t-on de même source, qui s'étonne: "Donc ils ont été touchés par la Vierge en une nuit, en se disant "mon Dieu ça fait cinq mois qu’on se fourvoie ?"". Contactés par l'AFP, les distributeurs n'ont pas souhaité faire de commentaire.

Plusieurs projets auraient été avancés, l'un d'entre eux prévoyant une prise de contrôle de Carrefour par Auchan, à la suite d'une offre publique d'échange. Les débats se seraient concentrés autour du prix, qui aurait été proposé à 21,50 euros par action selon Les Echos, dont plus de 70% en numéraire et un peu moins de 30% en actions Auchan. Cette offre aurait valorisé Carrefour à 16,5 milliards d'euros, selon le quotidien économique. Alexandre Bompard a rejeté l'offre en raison de la "difficulté à estimer la valeur des actifs d'un groupe familial non coté", indiquent Les Echos.

"N'importe qui pourrait contester la valeur de l'action", a justifié une source proche lundi auprès de l'AFP. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment Herta est devenu le premier charcutier de France
Le nombre considérable de vols annulés par Southwest Airlines en une journée
Planet Sushi : la deuxième enseigne de sushis en France menacée de disparition
“L’inflation du G7 restera plus forte que prévu”, la Bourse et le change accuseront le coup !
Drones et sous-marins autonomes : Naval Group dévoile ses systèmes de combat naval du futur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles