Marchés français ouverture 8 h 23 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1012
    +0,0146 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 569,40
    +417,20 (+1,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,70
    +296,03 (+121,98 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Carole Delga (PS) dénonce une réforme des retraites "injuste"

Eric PIERMONT / AFP

A deux semaines du congrès du Parti Socialiste, Carole Delga répond aux questions de l'AFP pour réaffirmer l'ancrage à gauche de sa formation. Elle rejette en bloc la réforme des retraites et met en cause "les politiques injustes" du gouvernement.

La présidente de l'Occitanie et figure du PS, juge "injuste" la réforme des retraites envisagée par le gouvernement et appelle à la création d'un géant européen du rail, sur le modèle d'Airbus.

Elle affirme également son attachement à l'union de la gauche, "avec la France insoumise, pas derrière", et son voeu d'une refondation du Parti socialiste, qui tient son congrès du 27 au 29 janvier.

Comment jugez-vous les orientations du gouvernement?

Carole Delga. La réforme des retraites, c'est une réforme qui est injuste. Il n'y a pas besoin de recul de l'âge de la retraite. Je suis pour qu'on retravaille la question des carrières longues et de la pénibilité, ce n'est pas encore assez pris en compte. Il y a une vraie inégalité sur l'espérance de vie entre un ouvrier et un cadre. Il faut maintenir la retraite à 62 ans. Les politiques du gouvernement sont vécues comme injustes et elles le sont. Les gens se sentent oubliés et méprisés. Il y a une fracture profonde entre le président de la République et les Français. Emmanuel Macron est incroyable de déconnexion avec la réalité. Deux piliers de la République, l'éducation nationale et le système de santé, sont en pleine désagrégation. Le système de santé est tellement délité, que nous en sommes venus dans la région Occitanie à recruter des médecins (dans les déserts médicaux). Je connais la vie des gens et nous répondons à leurs problèmes.

Lire aussiLa CFDT se mobilisera contre la réforme des retraites

La gauche peut-elle avancer unie dans la perspective de 2027?

La gauche derrière LFI, je ne crois pas que ce soit l'avenir. La gauche a un avenir à condition qu'elle soit unie, au travail, sociale et écologique, si elle propose un projet de société qui répond aux besoins, sans se perdre dans des considérations de wokisme ou de barbecue. L'union de la gauche c'est avec la France insoumise, pas derrière. Je partage beaucoup d'analyses avec (le député LFI) François Ruffin. Nous sommes confrontés au même désespoir des électeurs du R[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi