Marchés français ouverture 8 h 27 min
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    +0,0066 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 677,20
    -2 483,18 (-6,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     

Carole Delga maintient son cap aéronautique

·2 min de lecture

SÉRIE LA FRONDE DES TERRITOIRES [8/9] - Réactive, la présidente d'Occitanie a mis sur pied un plan de 100 millions d'euros pour les PME oubliées du dispositif national de soutien au secteur.

Sauver la filière aéronautique régionale, quoi qu'il en coûte. 3 juillet 2020 : quelques jours après l'annonce du plan de soutien à l'ensemble du secteur par le gouvernement (15 milliards d'euros annoncés, dans les faits plutôt 3 milliards), la présidente socialiste de la région Occitanie, Carole Delga, lance à son tour les grandes manœuvres. Pour préserver les 90 000 emplois de la filière dans la région, elle annonce son propre plan de 100 millions d'euros, axé sur le maintien des compétences et de l'emploi (35 millions), le soutien au développement de l'avion vert (43 millions), diverses aides financières (12 millions) et une aide spécifique au spatial (10 millions). « Il y avait notamment un trou dans la raquette des aides d'Etat pour les PME et TPE, assure Nadia Pelle-figue, vice-présidente de la région en charge du développement économique. Elles entendaient parler à la télévision de milliards d'euros d'aides, mais ne parvenaient pas à en capter le premier euro. »

Le nouveau fonds occitan Impulsion s'attaque au problème. Doté de 50 millions d'euros, il est destiné à aider en fonds propres les PME et ETI qui n'auraient pas été épaulées par le fonds national Ace Aéro Partenaires. Ce dispositif est abondé par l'Etat mais aussi par le fonds Tikehau et les grands industriels (Airbus, Dassault, Safran, Thales).

Nouvel outil

L'Occitanie a également créé un nouvel outil, l'Agence régionale des investissements stratégiques (Aris), sorte de fonds souverain régional destiné à la relocalisation ou au maintien d'activités industrielles sur le territoire. Dotée de 30 millions, cette agence pourra prendre des participations dans des entreprises stratégiques du territoire, qu'elles soient aéronautiques ou non.

L'Aris devrait notamment participer au tour de table, prévu cet été, de la start-up Aura Aero, qui développe des avions de voltige et prépare un avion de 19 places 100 % électrique pour 2026. La pépite avait déjà reçu 1,3 million d'euros d'aides de la région en 2020 et 2[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi