Marchés français ouverture 3 h 3 min

Carmila : Résultats annuels 2019

Carmila dépasse son objectif de croissance du résultat récurrent par action qui s’établit à 1,63 €/action en hausse de +6,6%

Le modèle de Carmila de centres de proximité leaders démontre son efficacité commerciale et financière et son attractivité auprès des clients : les chiffres d’affaires des commerçants sont en hausse de +2,0% et la croissance organique des loyers nets est à +3,1%

Regulatory News:

Les résultats 2019 attestent de la bonne dynamique de l’activité et démontrent la puissance et l’efficacité du positionnement de Carmila (Paris:CARM) autour de la proximité.

L’année 2019 a été une bonne année opérationnelle pour Carmila et ses commerçants.

  • Les chiffres d’affaires des commerçants sont en hausse de +2,0 % à périmètre constant.
  • Les Loyers nets sont en croissance de +6,2% à 333,2 M€, incluant une croissance organique de +3,1%.
  • Le Résultat récurrent s’établit à 222,5 M€, enhausse de +7,2% par rapport à 2018. Le Résultat récurrent par action est en hausse de +6,6% à 1,63€ par action. Carmila a ainsi dépassé son objectif pour l’année d’une croissance comprise entre +5,0% et +6,5%.
  • La valorisation du portefeuille, droits inclus s’établit au 31 décembre 2019 à 6 421,5 M€ en hausse de +0,3%. Les experts ont consolidé les valeurs du portefeuille sur le second semestre 2019 : sur 6 mois la valeur d’expertise du portefeuille de Carmila est stable à périmètre constant (+0,3%) ainsi que le taux de capitalisation moyen du portefeuille (5,90%). Sur 12 mois, à périmètre constant, la valeur du portefeuille est en léger recul de -0,9% (- 56,8 M€).
  • L’ANR EPRA par action s’élève à 27,79€, en baisse de 0,6 euro/action sur 12 mois (-2,1%) après la distribution d’un dividende de 1,50 euro par action en mai 2019.
  • Le LTV1 reste bas à 34,9% à fin décembre 2019 (+90 pbs en 12 mois).

Confiant dans ses perspectives et la pérennité de ses cashflows et ses leviers de croissance, Carmila a pour objectif une croissance en 2020 du Résultat récurrent par action comprise entre +2% et +4% sur la base d’un résultat récurrent 2019 de 1,61€ par action, retraité du produit financier sur valeurs mobilières de 2,0 M€ enregistré en 2019 dans les comptes.

Alexandre de Palmas a commenté : « 2019 a été une année de belles réussites pour Carmila et ses commerçants qui ont su faire face à des challenges opérationnels nombreux avec beaucoup d’agilité et d’efficacité en s’appuyant sur la force de centres ancrés dans leur territoire et appréciés de longue date par leurs clients.

2019 a également été une année de développement des nouveaux business. Carmila enregistre en 2019 des succès structurants et explore des pistes prometteuses tant en matière de partenariats avec des commerçants dynamiques et performants qu’en matière de développement de nouvelles expertises. Grâce à des équipes expertes et entrepreneuriales, le business development confirme être un levier de croissance à venir important pour le groupe. »

Résultats de l’exercice 2019

Les Revenus locatifs 2019 s’établissent à 359,5 M€ en hausse de +5,6% sous l’effet combiné de la croissance organique et des acquisitions et livraisons d’extensions 2018 et 2019.

Les Loyers nets de l’année 2019 s’établissent à 333,2 M€ en hausse de +6,2%.

La croissance à périmètre constant enregistrée sur l’année 2019 représente 9,7 M€, soit +3,1% incluant 1,6 point d’indexation et 0,5 point de mise en application d’IFRS 16 en 2019.

Les acquisitions réalisées en 2018 représentent 2,2 points de la croissance 2019 des Loyers nets (+6,9 M€) et les extensions livrées en 2018 et 2019 1,5 point de cette croissance (+4,6 M€).

Les autres effets représentent -0,6 point de la croissance des Loyers nets et comprennent notamment l’impact de la vacance stratégique de locaux laissés vacants pour permettre des opérations de restructurations ou d’extensions.

Les Coûts de structure nets des autres produits et charges d’exploitation de 2019 s’établissent à 52,8 M€ contre 50,6 M€ en 2018 en hausse de +4,5%, la croissance étant principalement liée à des charges variables dont l’évolution est indexée sur les revenus ou l’activité.

L’EBITDA 2019 s’établit à 282,6 M€ en hausse de +6,9% par rapport à l’EBITDA 2018. La croissance de l’EBITDA, supérieure à la croissance des loyers bruts, témoigne de la gestion saine des coûts de structure et des charges non refacturables.

Le Résultat financier 2019 s’établit à -58,1 M€, contre -58,6 M€ en 2018. Le coût de l’endettement financier net, est en hausse du fait des intérêts payés sur l’emprunt obligataire levé en mars 2018. En revanche, les Autres produits et charges financiers bénéficient d’un ajustement positif à la valeur de marché du portefeuille de Valeurs Mobilières de Placement (reprise de 2,0M€ en 2019), et d’un impact positif de l’application de la norme IFRS 9. Le coût moyen de la dette sur l’exercice ressort à 2,1%.

Le Résultat net récurrent (EPRA Recurring Earnings) après retraitement des ajustements liés à l’application d’IFRS 9, de l’amortissement des frais d’émission d’emprunts et des ajustements à la valeur de marché des Valeurs Mobilières de Placement, s’établit à 222,5 M€ en hausse de +7,2% par rapport à 2018.

Le Résultat net récurrent par action est en hausse de 6,6% à 1,63€ par action. Carmila a dépassé son objectif 2019 de croissance du Résultat récurrent par action annoncé entre +5% et +6,5%.

Activité locative

L’année 2019 s’est révélée riche en signatures, avec 874 baux signés pour un loyer minimum garanti de 38,3 M€. Ces commercialisations sont composées des signatures de (i) 436 locaux vacants pour un loyer minimum garanti de 16,9 M€, (ii) de 48 locaux sur projets d’extensions pour 3,8 M€, et (iii) de 390 renouvellements pour 17,5 M€, dégageant une réversion de 6,9%.

Le Taux d’occupation financier du portefeuille2 s’établit au 31 décembre 2019 à 96,3%, en hausse de 0,1 point par rapport au 31 décembre 2018 date à laquelle le taux s’élevait à 96,2%.

Les commercialisations de locaux vacants permettent à Carmila de diversifier son offre commerciale : à l’échelle des trois pays 69% des baux ont été signés en 2019 (en loyers bruts) avec des locataires actifs dans les secteurs Services et Restauration, en particulier les activités de Beauté – Santé 24%, la Culture – Cadeaux – Loisirs 24% également, tandis que l’Alimentation – Restauration représente 14% des signatures. L’Equipement de la personne représente quant à lui 26%.

L’activité de commerce éphémère participe également à la dynamique locative de Carmila. Elle inclut le Specialty leasing et des Boutiques éphémères, avec la location de locaux commerciaux pour des durées allant jusqu’à 36 mois. Le commerce éphémère a connu une croissance remarquable en 2019 de 33,9%, pour des revenus totaux s’élevant à 14,3 M€. La plus grande partie de cette croissance étant générée en Espagne où Carmila perçoit une quote-part des loyers plus forte qu’en 2018.

Performance des commerçants

A périmètre constant, le chiffre d’affaires des commerçants a progressé en 2019 de +2,0% en cumulé sur les 3 pays, avec la France à +2,1%, l’Espagne à +2,0% et l’Italie à +1,7%.

Cette croissance globale est expliquée par la nette progression du chiffre d’affaires de 3 secteurs différents: l’Alimentation – Restauration a significativement progressé (France +3,3%, Espagne +2,7%, Italie +0,9%) grâce aux bonnes performances des enseignes de restauration rapide, suivi par les Services (France +5,1%, Espagne +1,8%, Italie +6,9%) soutenu par les bonnes performances de la téléphonie. Le secteur de la Beauté - Santé (France +3,1%, Espagne +5,6%), a bénéficié des bonnes performances des opticiens qui ont été dynamiques en 2019, ainsi que des coiffeurs Barbiers.

La tendance d’évolution du chiffre d’affaires du Prêt à porter est globalement positive (+1,0% en France, +3,2% en Espagne et +0,8% en Italie). Les performances des enseignes sont variées avec des enseignes en nette croissance (dont H&M, Zara, Kiabi et Mango) et d’autres en sous-performance (comme la mode infantile).

Stratégie marketing digitale

En 2019, Carmila a poursuivi sa stratégie de marketing distribué, permettant à chacun de ses centres de disposer des meilleurs outils marketing et digitaux disponibles sur le marché et de bases de données locales.

Notre offre d’outils digitaux en B-to-B est de plus en plus utilisée par les commerçants. Plus de 800 opérations par mois ont été réalisées en France, Espagne et Italie dans le cadre du Kiosque, soit au total plus de 10 000 opérations marketing B-to-B réalisées sur l’année 2019, deux fois plus qu’en 2018. Les commerces accompagnés pendant au moins 6 mois en 2019 (+67% en nombre en 2019 vs 2018) ont surperformé de 4,4 points leur réseau grâce à l’utilisation de leviers digitaux activables localement. Cette surperformance est portée à 8,1 points pour les campagnes de plus de 2 000 euros.

A cette fin, les actions visant à accélérer la constitution de bases de données clients locales se multiplient. A fin 2019, le nombre de contacts « opt-in » activables regroupés dans ces bases était de 2,8 millions sur nos trois pays (+25% par rapport à fin 2018).

Activité RSE

En 2019, Carmila a renforcé ses engagements en matière de RSE, en développant un programme d’initiatives responsables intitulé « Ici, on agit » et articulé autour de trois piliers.

Pilier n°1 Ici, on agit pour les territoires

Carmila mène des actions de développement des tissus économiques locaux, d’abord à destination des commerçants, avec le développement de « l’extranet des locataires » visant à leur faciliter l’obtention d’informations et la réalisation de tâches administratives. Les actions s’adressent également aux clients du centre, avec l’organisation en 2019 de 1 000 opérations sur le thème de la transition alimentaire et des modes de consommation responsables.

Enfin ces actions s’adressent de façon plus large aux parties prenantes de la vie locale, à travers des partenariats avec des Associations comme le Secours Populaire, ou des start-up issues de l’économie sociale et solidaire comme To Good To Go.

Pilier n°2 Ici, on agit pour la planète

Carmila s’engage dans une démarche d’amélioration continue de sa performance environnementale. Pour ce faire, la société a lancé une vaste campagne de certification de ses actifs, et a ainsi fait certifier 45 sites au cours de l’année 2019 (30 en France, 10 en Espagne, 5 en Italie).

Au 31 décembre 2019, le taux de certification BREEAM de Carmila s’élève à 61% du patrimoine en valeur, en progression de 25 points par rapport à 2018, 76% des sites certifiés ayant obtenu un score Very Good ou Excellent.

Pilier n°3 Ici, on agit pour les collaborateurs

Au cours de l’année 2019, un programme de bien-être au travail a été développé en Espagne sous le nom « A tu Salud ». Ce programme a vocation à être décliné en France et en Italie. Carmila encourage aussi les actions de participations de ses salariés au programme RSE par exemple, par la création d’un conseil paritaire à l’égalité hommes-femmes, ou par le financement de la participation de deux équipes à la marche solidaire de 100km de l’Oxfam.

Grâce à ces actions le taux de satisfaction des collaborateurs est élevé : 87% des collaborateurs se disent satisfaits de leur poste3.

Endettement et Structure financière

En novembre 2019, Carmila a procédé à une quatrième émission obligataire en placement privé pour une valeur nominale de 50 M€ à 12 ans, avec un coupon de 1,89%.

Au 31 décembre 2019, le montant de la dette brute de Carmila s’élevait à 2 416 M€ et le montant de la trésorerie disponible à 174 M€. Les liquidités disponibles (RCF et cash disponible net) sont égales à 1,2 Md€. La maturité moyenne de la dette est de 5,0 ans (5,5 ans au 31 décembre 2018).

Le ratio Dette financière consolidée nette / juste valeur du patrimoine immobilier (droits inclus) (LTV) reste bas à 34,9% à fin décembre 2019, le ratio Dette financière consolidée nette / juste valeur du patrimoine immobilier (hors droits) est de 36,7%.

Le ratio EBITDA / Coût net de l’endettement financier ressort au 31 décembre 2019 à 5,0x contre 4,9x 12 mois plus tôt, bien supérieur au seuil minimum contractuel des covenants bancaires de 2,0x.

Le ratio Dette nette / EBITDA est de 7,9x en 2019, en amélioration de -30 bps par rapport à 2018.

Valorisation du patrimoine et ANR

La valorisation du portefeuille, droits inclus s’établit au 31 décembre 2019 à 6 421,5 M€ en hausse de +16,9 M€ (+0,3%) par rapport à 6 404,6 M€ au 31 décembre 2018.

A périmètre constant la valeur du portefeuille se déprécie de -0,9% (-56,8 M€) sur 12 mois. Cette légère baisse a été constatée dans les valeurs d’expertises du premier semestre 2019. Sur le second semestre, les experts ont stabilisé les valeurs (+0,3%).

Le taux de capitalisation moyen du portefeuille s’établit à 5,90% contre 5,77% au 31 décembre 2018. Cette hausse du taux de capitalisation moyen est la résultante (i) d’une légère hausse des taux de capitalisation de marché en France (+24 pbs) atténuée par le travail d’asset management (-9 bps) et (ii) d’une légère décompression des taux de capitalisation de marché en Espagne (+14 pbs).

L’ANR EPRA total au 31 décembre 2019 s’établit à 3 799 M€ contre 3 876 M€ au 31 décembre 2018 (-2,0%).

L’ANR EPRA par action totalement dilué au 31 décembre 2019 ressort à 27,79 € par action contre 28,39 € par action au 31 décembre 2018, soit une variation de -0,60 euro par action (-2,1%) après la distribution d’un dividende de 1,50 euro par action en mai 2019.

L’ANR EPRA triple net (EPRA NNNAV) par action totalement dilué s’établit à 26,45€ par action, soit une variation de -2,5%

Pipeline d’extensions et acquisitions

En novembre 2019, Carmila a inauguré l’extension du site de Rennes – Cesson, commercialisée à 100%. Pôle commercial leader de l’Est de Rennes, le centre commercial accueille 30 nouvelles boutiques et compte 70 enseignes réparties sur 11 500 m² autour d’H&M, Mango, Maisons du Monde et un hypermarché Carrefour de 9 800 m². Le plan de merchandising revisité accueille, de manière équilibrée, des succursales, des master-franchisés opérant des grandes marques ainsi que des acteurs indépendants locaux performants et dynamiques (Holly’s Dinner, Bessec, Made in Dé), qui viennent renforcer cette destination shopping bénéficiant d’une clientèle CSP+.

L’extension génèrera un loyer additionnel en base annuelle de 2,4 millions d’euros.

Après la livraison de Rennes-Cesson et d’une restructuration sur Bourg-en-Bresse en 2019, et la mise en standby de cinq projets, le pipeline d’extensions 2020-2024 au 31 décembre 2019 intègre 19 projets pour un montant d’investissement prévisionnel de 1,3 Md€ et un yield on cost promoteur moyen de 7,2%. Le pipeline comprend 9 projets phares à Nice – Lingostière, Montesson (Paris Ouest), Barcelone – Tarassa, Marseille – Vitrolles, Aix-en-Provence, Thionville, Antibes, Toulouse – Labège et Lyon – Vénissieux. Ces projets représentent 90% de la valeur du pipeline.

Carmila prévoit la livraison en 2020 de 3 projets, en particulier l’extension du centre de Nice Lingostière et la restructuration de Calais – Coquelles, pour des loyers annualisés nets de 8,0 M€ et un investissement total de 118,4 M€.

Business développement

Carmila Retail Development

En 2019 Carmila a continué le développement de son activité de co-entreprise à travers sa filiale Carmila Retail Development. La société s’associe à des commerçants performants en phase de développement, afin les accompagner et de faciliter leur installation prioritairement dans les centres Carmila. A fin 2019, 4 partenaires principaux opèrent 56 boutiques au sein des parcs français et espagnol de Carmila pour un loyer annuel de 2,1 M€, ainsi que 15 boutiques sur des centres tiers. Les engagements à date sur ces partenariats représentent un total de 7,5 M€ pour une plus-value latente de 6,5 M€.

A un horizon de 2 ou 3 ans, le plan de développement de ces 4 partenariats prévoit plus de 160 boutiques ouvertes pour un loyer annuel de 6 M€, un engagement net de 15 M€ et une plus-value qui pourrait s’élever à 12 M€.

Carmila considère cette activité comme un levier de croissance puissant pour le futur et a pour objectif, en régime de croisière, d’être associée à 15 à 20 enseignes en permanence pour un engagement net de l’ordre de 20 M€ et une plus-value latente de l’ordre de 50 M€ (quote-part Carmila). Les participations dans 2 à 4 enseignes ont vocation à être arbitrées chaque année.

Hub Santé

Carmila entend également déployer une offre Santé ambitieuse au sein de ses centres commerciaux pour renforcer l’offre « proximité » et « praticité » et répondre à un fort besoin de la population en matière de grandes pharmacies, cabinets dentaires et ophtalmologiques, soins de premier recours, …etc. Les sites de Carmila, accessibles, en cœur de zones urbaines et disposant de parking gratuits, sont tout particulièrement adaptés à cette offre.

La société s’associe ainsi avec des professionnels expérimentés et reconnus pour développer les activités de santé sur son parc. En 2019, un partenariat a été monté au sein d’une co-entreprise nommée Pharmalley. A date, la co-entreprise s’est associée avec des pharmaciens pour le transfert ou l’agrandissement de 4 pharmacies dans ses galeries marchandes avec pour objectif de reprendre 5 à 10 pharmacies par an (investissement unitaire de 0,5 M€ à 1,5 M€ et une plus-value à 4 ans de même montant).

A fin 2019, une nouvelle joint-venture est en création : Dentalley, qui s’apprête à lancer son offre de cabinets dentaires avec des premières ouvertures en 2020. L’objectif est de développer 50 centres dentaires en 5 années pour un EBITDA à 6 ans de 15 M€/an et un engagement maximum de 7 M€. Carmila s’associe pour développer cette activité avec les meilleures références de la profession.

Lou5G

Enfin la filiale Lou5G développe activement son activité de foncière d’antennes de téléphonie. En louant des terrains à chacun des 4 opérateurs téléphoniques nationaux afin que ceux-ci puissent y implanter des antennes, Lou5G participe à l’effort national de réduction de la fracture numérique. 130 antennes ont été commercialisées en 2019 pour 1,5 millions d’euros de loyers signés. Carmila ambitionne de pouvoir poursuivre le développement de cette activité pour atteindre une valorisation de 100M€ dans 5 ans.

Dividende et Perspectives

Confiant dans la solidité du business model de Carmila et son efficacité, le management proposera à l’Assemblée Générale devant se réunir le 14 mai 2020 le maintien du dividende 2019 au même niveau que le dividende 2018, soit 1,50 € par action.

Ce niveau de dividende représente un ratio de pay-out (dividende / résultat récurrent) de 92,0% pour 2019 contre 98% pour l’exercice 2018, le pay-out cible sur résultat récurrent de Carmila étant de 90%

Carmila bénéficie d’une forte visibilité sur ses revenus (baux longs, indexation, taux d’occupation stable et solide), de gains de productivité qui lui permettent de réduire son ratio de coûts et d’une structure financière solide avec un coût de la dette stable et prévisible (rating BBB de S&P, dette à maturité longue, à taux fixe à 82%, bonne liquidité financière). Par ailleurs, Carmila dispose de leviers de croissance puissants : une croissance organique soutenue, un pipeline contrôlé composé de grands projets structurants et créateurs de valeur, une stratégie de marketing digital locale qui vise à aider les commerçants à développer leur CA.

De plus, les équipes Carmila sont agiles, dynamiques, expertes en centres commerciaux leaders dans leur territoire et tournées vers l’innovation. Elles étudient et développent des relais de croissances prometteurs, comme la valorisation des fonciers en partenariat avec Carrefour Property, ou le développement continu des activités de co-entreprises avec des objectifs de TRI à 5 ans à deux chiffres.

En conséquence, le Management de Carmila est confiant sur la pérennité et la force du business model de la société.

2020 sera une année de lancement de grands projets pour développer la croissance de la société avec pour objectifs :

  • 3 livraisons de projets de promotion, notamment l’extension de Nice Lingostière et la restructuration de Calais Coquelles avec l’implantation de Primark sur 6 000m² ;
  • Des avancées significatives sur les projets phares après les élections municipales ;
  • La poursuite de la sélectivité sur les acquisitions pour se concentrer sur des opportunités financièrement très favorables ;
  • L’accélération de la croissance issue du Business development.

Dans ce contexte, Carmila a pour objectif une croissance du résultat récurrent par action comprise entre +2% et +4% sur la base d’un résultat récurrent par action 2019 de 1,61€ par action, retraité du produit financier sur placement de 2 M€ enregistré en 2019 dans les comptes.

Principaux résultats et soldes intermédiaires de gestion

(en milliers d'euros)

31/12/2019

 

31/12/2018

 

% var.

 

 

 

 

 

 

Revenus locatifs

359 457

 

340 250

5,6%

Refacturations aux locataires

79 359

 

74 799

Total Revenus de l'activité locative

438 816

 

415 049

Charges du foncier

- 21 214

 

- 18 659

Charges locatives

- 71 307

 

- 71 076

Charges sur immeuble (propriétaire)

- 13 111

 

- 11 656

Loyers nets

333 184

 

313 658

6,2%

 

 

 

Frais de structure

- 52 840

 

- 50 574

 

Dotations aux amortissements et provisions des immobilisations incorporelles et corporelles et aux provisions

- 3 493

 

- 3 508

Autres charges et produits opérationnels

1 343

 

- 277

Résultat de cession d'immeubles de placement et de titres cédés

- 610

 

- 1 796

Solde net des ajustements de valeurs

- 90 172

 

13 586

Quote-part de résultat net des entreprises mises en équivalence

4 376

 

3 882

Résultat opérationnel

191 788

 

274 971

-30,3%

 

 

 

Produits financiers

559

 

384

Charges financières

- 57 277

 

- 54 011

Coût de l'endettement financier net

- 56 718

 

- 53 627

Autres produits et charges financiers

- 1 389

 

- 4 931

Résultat financier

- 58 107

 

- 58 558

-0,8%

Résultat avant impôts

133 681

 

216 413

-38,2%

Impôts sur les sociétés

- 25 277

 

- 52 804

Résultat net consolidé

108 404

 

163 609

-33,7%

 

 

 

Résultat net consolidé Part du groupe

108 213

 

163 557

-33,8%

 

 

 

 

 

EBITDA

282 563

 

264 347

 

6,9%

Résultat net EPRA

219 407

 

202 447

 

8,4%

Résultat Récurrent

222 545

 

207 521

 

7,2%

Valorisation du portefeuille

6 421 482

 

6 404 613

 

0,3%

NAV EPRA

3 799 450

 

3 876 129

 

-2,0%

 

 

 

 

 

Données par Action (euros)

 

 

 

 

Résultat Récurrent par action (moyen)

1,63

 

1,53

 

6,6%

NAV EPRA par action (dilué)

27,79

 

28,39

 

-2,1%

 

*******

Calendrier Financier

14 février 2020 (9h00) : Réunion d’Information Financière
14 mai 2020 (9h30) : Assemblée Générale des actionnaires
29 juillet 2020 (après clôture des marchés) : Résultats semestriels 2020
30 juillet 2020 (14h30) : Réunion d’Information Financière

*******

A propos de Carmila

Carmila a été créée par Carrefour et de grands investisseurs institutionnels en vue de transformer et valoriser les centres commerciaux attenants aux magasins Carrefour en France, Espagne et Italie. Au 31 décembre 2019, son portefeuille était constitué de 215 centres commerciaux en France, Espagne et Italie, leaders sur leur zone de chalandise, et valorisés à 6,4 Md€. Animées par une véritable culture commerçante, les équipes de Carmila intègrent l’ensemble des expertises dédiées à l’attractivité commerciale : commercialisation, marketing digital, specialty leasing, direction de centre et asset management.
Carmila est cotée au compartiment A sur Euronext-Paris sous le symbole CARM. Elle bénéficie du régime des sociétés d’investissements immobiliers cotées (« SIIC »).
Le 18 septembre 2017, Carmila intégrait les indices FTSE EPRA/NAREIT Global Real Estate (EMEA Region).
Le 24 septembre 2018, Carmila intégrait les indices Euronext CAC Small, CAC Mid & Small et CAC All-tradable.
Le 26 novembre 2019, Carmila intégrait les indices MSCI Global Small Caps.

1 Ratio Dette financière consolidée nette / juste valeur du patrimoine immobilier (droits inclus)
2 Excluant 1,8% de vacance stratégique fin 2019, 1,9% fin 2018.
3 Enquête réalisée annuellement auprès de l’ensemble des salariés des trois pays

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200213005591/fr/

Contacts

Contact investisseurs et analystes
Marie-Flore Bachelier – Secrétaire Général
marie_flore_bachelier@carmila.com
+33 6 20 91 67 79

Contacts presse
Morgan Lavielle - Directeur de la Communication Corporate
morgan_lavielle@carmila.com
+33 1 58 33 63 29