La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    50 835,71
    -1 078,59 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Carlos Tavares (Stellantis) veut réduire les coûts en Italie

·2 min de lecture

Stellantis étudie la fermeture d'une des deux lignes de production de l'usine de Melfi, site phare dans le sud de l'Italie qui produit les Jeep Renegade et Compass, la Fiat 500X. Une grande réunion le 15 avril passera en revue la viabilité des sites transalpins.

étudie un projet de fermeture d'une des deux lignes de production de l'usine de Melfi, qui fabrique aujourd’hui dans le sud de l'Italie les SUV Fiat 500X, Jeep Renegade et Compass, a déclaré jeudi le syndicat Fim-Cisl. "Nous sommes très préoccupés, parce que, une fois la capacité réduite, c’est très difficile de la réaugmenter", a précisé le dirigeant syndical Ferdinando Iuliano. La décision n’est pas encore prise. La Fim-Cisl a averti que le 15 avril prochain aurait lieu à Turin une réunion entre les syndicats et la direction pour passer en revue les perspectives des sites italiens. Les patrons de Stellantis Europe devraient être présents, selon la Fim-Cisl.

En janvier dernier, le nouveau directeur général de Stellantis, avait visité les sites transalpins de Mirafiori (Turin), Cassino et Melfi. Sur ce dernier site, il était même accompagné du président John Elkann, d'après l'agence Ansa. L’ancien président de l'ex-PSA s’est longuement attardé (six heures) à Melfi le 21 janvier et à rencontré les syndicats, souligne l’agence de presse italienne. Le site de Melfi (7.300 salariés), qui a plus d’un quart de siècle, est considéré comme le site automobile transalpin le plus productif. "Tous les emplois seront conservés", avait déclaré Carlos Tavares lors de sa visite. Mais les sites italiens sont en graves surcapacités.

Surcapacités chroniques

Les usines de l’ex-FCA (Fiat Chrysler) en Europe tournent à 55% environ de leur potentiel, selon LMC Automotive, contre 75% pour les sites nord-américains et... 68% pour l'ancien PSA. Mais, avant la pandémie actuelle, PSA avait obtenu en 2019 un très bon taux d'utilisation, contrairement à FCA en Europe. Melfi a notamment un potentiel maximal de près 400.000. Le site avait même produit 393.000 unités lors du pic en 2015. Mais, l’an dernier, c’était moins de la moitié. L'Italie ne produisait plus, avant la crise, que 915.000 véhicules (en 2019). Contre 1,7 million en 2000. Une chute abyssale, quoique inférieure à celle de la produ[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi