La bourse est fermée

Carlos Tavares: "PSA ne triche pas"

1 / 2

Carlos Tavares: "PSA ne triche pas"

Interrogé par BFM Business sur le salon automobile de Francfort, Carlos Tavares dément formellement les accusations de tricherie qui "portent atteinte" à l’image de PSA. Il estime que le rapport administratif de la DGCCRF contredit les conclusions scientifiques de l'Ifpen.

"PSA est parfaitement conforme et ne triche pas", a vivement réagi Carlos Tavares au micro de BFM Business, au sujet du rapport de la DGCCRF qui accuse le groupe d’une fraude de masse sur les moteurs diesel. Mais pour le patron de PSA, la situation nécessite une clarification.

"Le gouvernement a nommé la commission Royal, qui a donné instruction à un institut scientifique, l’Ifpen, de mesurer nos véhicules. Ces mesures ont été faites et les résultats rendus publics. Ils concluent à la totale conformité scientifique de nos voitures par rapport aux normes en vigueur". Mais les conclusions de l’Ifpen ont été publiées avant celles de la DGCCRF. Pour Carlos Tavares, il y a eu "confusion entre le rapport administratif et le rapport scientifique" et cela "porte atteinte à l’image de [l']entreprise".

Les questions soulevées par l'électrique

Le dirigeant a également abordé la stratégie du groupe en matière de véhicules propres. Il rappelle que "80% des modèles en vente au sein du groupe seront électrifiés en 2023", mais dévoile que "dès 2020, 50% des modèles qui seront en vente seront électrifiés" sans préciser la part entre l’hybride et les voitures entièrement électriques.

Au-delà de cette stratégie, Carlos Tavares veut soulever un débat sur l'électrique. "Sur le plan sociétal, nous devons nous poser des questions: comment allons-nous produire de l’énergie électrique...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi