Publicité
Marchés français ouverture 8 h 29 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 429,32
    +208,54 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 518,51
    +29,97 (+2,01 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Carla Bruni entendue comme «mise en cause» dans l'enquête sur le financement libyen impliquant Sarkozy

Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images

Les investigations portent sur la spectaculaire volte-face fin 2020 de l'intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine qui avait subitement dédouané l'ex-chef de l'Etat français dans l'enquête sur les fonds libyens, qui auraient été versés par le régime de Kadhafi, après avoir été son principal accusateur. Les enquêteurs soupçonnent plusieurs proches de Nicolas Sarkozy d'avoir participé à une opération pour obtenir ce revirement, qui n'a finalement eu aucune incidence sur le cœur des investigations sur les fonds libyens. Dans ce volet subornation de témoins, Nicolas Sarkozy a été inculpé début octobre. Son épouse Carla Bruni avait, elle, été entendue comme simple témoin en juin 2023 mais figure désormais parmi les personnes mises en cause en raison de ses échanges avec la «reine des paparazzis» française, Mimi Marchand, soupçonnée d'avoir participé à la rétractation de M. Takieddine et inculpée dans ce dossier.

Selon une source proche du dossier, le juge en charge de l'enquête s'interroge notamment sur une possible «volonté de dissimulation» de Carla Bruni alors que tous ses messages échangés avec Mimi Marchand auraient été supprimés le 5 juin 2021, jour de l'inculpation de cette dernière. L'ex-top model et chanteuse est donc soupçonnée d'avoir joué a minima un rôle de point de contact dans ce dossier entre différents protagonistes. Des auditions ont été réalisées ces derniers mois dans son entourage, a indiqué à l'AFP une autre source proche du dossier.

Dans ce dossier, ce sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron persiste et signe sur la possibilité d'envoyer des troupes au sol
L'empire Mulliez dans la tourmente : plusieurs de ses membres soupçonnés de fraude
Bruno Le Maire convoque le PDG de la SNCF après l'accord sur les fins progressives de carrière
Fraude : le gouvernement frappe fort avec de nouvelles mesures pour l'automne
En phase terminale, le gagnant du Powerball empoche plus d'1,3 milliard de dollars