Marchés français ouverture 4 h 55 min
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 654,01
    +296,19 (+1,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 773,21
    +162,56 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    48 415,65
    -515,85 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 551,11
    +115,33 (+8,03 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     

Oui Care, le géant des services à la personne, est en plein boom

·2 min de lecture

Le mastodonte des services à la personne, Oui care, est en pleine croissance en France et à l'étranger. La crise sanitaire a boosté son activité et l'oblige à déployer une palette d'avantages pour fidéliser ses 18.000 salariés.

Le coronavirus n’a pas eu raison des ambitions de , le géant hexagonal des services à la personne. En témoigne l’inauguration en février dernier d’un nouveau siège social collé à la gare ferroviaire du Mans (Sarthe). Six étages, 600 bureaux pour une superficie de 7.500 m2 dont 1.500m2 de terrasse connectée en bois naturel, parking aérien de 183 places… Ce nouveau bâtiment flambant neuf est devenu le symbole de la croissance fulgurante du groupe qui est passé d’un chiffre d’affaires de 5 millions il y a quinze ans à plus de 350 millions d’euros prévus pour fin 2021.

Une ambition internationale

Cette réussite insolente fait mouche auprès des investisseurs puisque CAPZA et RAISE ont été les fers de lance d'une levée de fonds de 65 millions d'euros en début d’année pour donner un coup d’accélérateur au développement de Oui Care. "Nous sommes dorénavant parés pour poursuivre une incroyable ambition: devenir, dans 15 ans, le numéro 1 mondial des services à la personne", jubile Pour réaliser ce projet un peu fou, le groupe sarthois dépense sans compter: après le rachat d’Interdomicilio en 2017, une firme espagnole qui opère également au Portugal et au Mexique, Oui Care va sortir dans les prochains mois le carnet de chèques pour conquérir le monde anglo-saxon.

Cette stratégie a d’abord été rodée en France. Pour devenir le leader Oui Care a multiplié depuis 5 ans les acquisitions comme celle d’Apex Service en 2016 (3.000 collaborateurs et 100 agences en France), ou encore AssiDom en 2018 (220 assistantes de vie). Cette boulimie a accouché d’un mastodonte: plus de 520 agences réparties dans toute la France et 18.000 salariés. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde: "Oui Care a choisi d’être un géant généraliste, c’est-à-dire qu’un même intervenant peut faire de l’aide à domicile et de la garde d’enfant, avance Maxime Aiach, le patron de Shiva, le numéro deux du secteur. Nous avons fait le choix inverse en nous spécialisant sur quelques métiers pour une qualité incomparabl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi