La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0431
    -0,0052 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 807,80
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    18 687,89
    +463,49 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,50
    +2,74 (+2,59 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2100
    -0,0075 (-0,62 %)
     

Carburants : l’essence repasse au-dessus des 2 euros par litre

Carburants : l’essence repasse au-dessus des 2 euros par litre (lepoint.fr)

Malgré la ristourne de 18 centimes, les prix de l’essence ont de nouveau dépassé les deux euros par litre à la pompe. Le gouvernement prévoit un dispositif de soutien pour les « gros rouleurs ».

La ristourne du gouvernement, prolongée d'un mois, n'aura pas suffi à maintenir le prix de l'essence sous la barre des deux euros. Selon des chiffres officiels publiés ce mardi, les prix des carburants routiers vendus en France ont progressé la semaine dernière. L'essence est repassée au-dessus de la barre des deux euros malgré la ristourne à la pompe mise en place par le gouvernement.

Le super sans plomb 95 a ainsi atteint 2,1012 euros le litre en moyenne la semaine dernière et le sans plomb 95-E10 a grimpé à 2,0660 euros, selon des chiffres du ministère de la Transition écologique arrêtés vendredi. Ces deux types de carburants n'avaient pas dépassé les 2 euros, en moyenne, depuis le mois de mars. Le gazole a fortement progressé, mais est resté sous ce seuil symbolique, à 1,9615 euro le litre.

Une hausse malgré la ristourne

Ces prix élevés tiennent compte de la ristourne de 18 centimes le litre (en métropole continentale) mis en place par le gouvernement, dont le président Emmanuel Macron a récemment annoncé qu'elle serait prolongée en août, alors qu'elle devait initialement s'arrêter fin juillet. Les prix du pétrole évoluent à des niveaux élevés depuis l'invasion russe de l'Ukraine en particulier et ont connu récemment une nouvelle poussée avec l'embargo progressif annoncé par l'Union européenne. Ils étaient proches de 120 dollars le baril mardi.

À LIRE AUSSI La grande crise qui nous menace

La hausse spécifique du sans plomb, redevenu plus cher que le gazole c [...] Lire la suite

VIDÉO - Le classement des pays où le carburant est le moins cher au monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles