Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,68 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1287
    +0,0075 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,68 (-2,67 %)
     
  • BTC-EUR

    50 739,48
    +1 903,31 (+3,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,81 (-6,17 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

Castex annonce une indemnité inflation de 100 euros

·2 min de lecture

Jean Castex, invité du JT de 20h de TF1, a annoncé qu'elle serait versée à 38 millions de Français. La mesure, contrairement aux attentes, n'est donc pas ciblée sur les seuls automobilistes.

Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé au 20H00 de TF1 les mesures du gouvernement afin de faire face à la flambée des prix à la pompe et à la poussée d'indice des prix à la consommation, alors que l'exécutif réfléchit depuis plusieurs jours à un dispositif protégeant le pouvoir d'achat. Chèque carburant ou baisse des taxes, telles étaient les deux pistes sur lesquelles Matignon et Bercy ont travaillé ces derniers jours. Les prix à la pompe ont encore augmenté de 2 centimes la semaine dernière, atteignant des niveaux historiquement hauts à 1,56 euro le litre pour le gazole en moyenne, et 1,62 euro pour l'essence sans-plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10). De quoi relancer le à quelques mois de l'élection présidentielle alors que s'est inscrite à 2,2% en rythme annuel au mois de septembre.

Mesure choc

Le chef du gouvernement a donc annoncé une décision, selon lui, "simple, juste et efficace". Après le "bouclier énergétique" décidé fin septembre avec un blocage des prix du gaz et de l'électricité, il a précisé qu'il n'avait pas voulu d'une "usine à gaz". Le premier ministre tout en considérant que l'inflation des prix de marché sera "temporaire" a annoncé une mesure dépassant les seuls carburants. Considérant que l'impact moyen de la hausse des carburants depuis le début de l'année est de 80 euros par Français mais que la hausse des tarifs concerne d'autres biens, Jean Castex a annoncé une "indemnité inflation de 100 euros destinée aux classes moyennes". La prime sera donc réservée aux Français gagnant moins de 2000 euros net par mois, soit, selon le premier ministre "environ 38 millions de Français". La plupart des bénéficiaires de cette indemnité, notamment les salariés, la toucheront fin décembre. "Peut-être un petit peu plus tard pour d'autres, comme les retraités" a ajouté l'hôte de Matignon qui a précisé : "Les Français n'auront rien à faire, ce sera automatique".

Plusieurs pistes étudiées

Ce dispositif est une surprise, puisque la plupart de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles