Publicité
Marchés français ouverture 8 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    17 992,74
    -300,64 (-1,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 861,15
    +2 794,26 (+5,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 307,83
    +38,88 (+3,06 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Carburants : Bruno Le Maire demande à TotalEnergies de prolonger le plafonnement des prix en 2024

Bruno Le Maire a demandé à TotalEnergies de prolonger le plafonnement des prix des carburants au-delà du 31 décembre 2023.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Bruno Le Maire a demandé à TotalEnergies de prolonger le plafonnement des prix des carburants au-delà du 31 décembre 2023. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Afin de faire face à la remontée des cours du pétrole et de protéger, un peu, le portefeuille des Français, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a demandé à TotalEnergies de prolonger son plafonnement des prix à la pompe. « Je souhaite que TotalEnergies, qui a pris un engagement de plafonner les prix de tous les carburants, diesel et essence, à 1,99 euro jusqu'à la fin de l'année, prolonge ce plafonnement […] au-delà du 31 décembre 2023 », a-t-il déclaré ce jeudi 7 septembre, sur France Info.

« TotalEnergies est le seul grand pétrolier français qui nous reste, ça doit être un atout pour tous les automobilistes », a insisté Bruno Le Maire, avant d'exprimer sa « confiance » dans le fait que le patron de l'énergéticien Patrick Pouyanné « prenne en considération les difficultés de nos compatriotes ».

Une réunion avec l'énergéticien a eu lieu mercredi au ministère de la Transition énergétique pour « faire le point sur le prix du carburant et évoquer une prolongation du plafonnement à 1,99 euro au-delà du 1er janvier 2024 », a indiqué l'entourage de la ministre Agnès Pannier-Runacher. De « nouveaux échanges » sont prévus jeudi et dans les prochains jours avec TotalEnergies « et d'autres représentants de la filière », ajoute-t-on de même source.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSICarburants : la hausse des prix à la pompe va-t-elle s'arrêter ?

Une ristourne coûterait « 12 milliards d'euros »

Le gouvernement écarte en revanche toute nouvelle ristourne généralisée sur les prix des carbu [...] Lire la suite