La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 853,51
    -124,57 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    11 439,40
    -182,31 (-1,57 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 303,25
    -684,08 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,14
    -14,73 (-2,74 %)
     
  • S&P 500

    4 032,62
    -37,94 (-0,93 %)
     

Carburants : une aide de 100 euros pour les 10 millions de Français les plus modestes

Pixabay

Un nouveau coup de pouce pour les Français qui utilisent leur voiture au quotidien. La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé ce mercredi sur RTL qu'à partir de début janvier une indemnité carburant d'un montant de 100 euros, pour l'ensemble de l'année 2023, serait débloquée pour les 10 millions de "travailleurs" les plus modestes. "On va mettre en place une indemnité carburant pour les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, donc c'est 100 euros pour à peu près la moitié des ménages, ça représente une remise de l'ordre de 10 centimes par litre" à la pompe, a indiqué la cheffe du gouvernement. Ce dispositif sera doté d'une enveloppe d'environ 1 milliard d'euros, selon Elisabeth Borne.

"On maintient un dispositif pour protéger les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller travailler en resserrant ce dispositif", a-t-elle résumé. Les Français concernés devront se rendre sur le site impots.gouv.fr, y rentrer leur numéro fiscal et leur plaque d'immatriculation, remplir une "déclaration sur l'honneur" indiquant qu'ils ont besoin de leur voiture pour aller au travail, afin de recevoir ces 100 euros sur leur compte en banque. Il s'agit d'une aide versée en une fois, pour 2023, qui concernera la moitié des ménages, soit ceux situés dans "les cinq premiers déciles" de revenus.

Quant au chômeur qui "a besoin de se déplacer pour chercher un travail", il pourra solliciter des aides auprès de Pôle emploi, a précisé la Première ministre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donation, héritage, Pacs : 3 jours de conseils gratuits offerts par les notaires
Les villes de France où la pauvreté frappe le plus
Assurances vie : face à l'accumulation des frais, l'Autorité de contrôle hausse le ton
Livret A, LEP, LDDS : les taux d’intérêt à venir au 1er février 2023
Grève de la SNCF : vous pouvez échanger votre billet ou obtenir un remboursement