Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 930,90
    +731,18 (+1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Carburant : fin de grève à la raffinerie normande d'Esso-ExxonMobil

Pixabay

La situation "s'améliore" selon le secteur pétrolier : toutes les raffineries de TotalEnergies étaient encore en grève jeudi 9 mars pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement, mais celle d'Esso-ExxonMobil en Normandie a repris les expéditions de carburants, en parallèle d'une légère amélioration dans les stations-service. Une porte-parole du groupe Esso-ExxonMobil a annoncé "la fin du conflit et la reprise de toutes les expéditions hier (mercredi, NDLR) au départ de la raffinerie Port-Jérôme-Gravenchon" (Seine-Maritime).

Dans cette raffinerie normande, "il n'y avait plus de grévistes hier soir à 22h", a de son côté confirmé à Eric Sellini, élu national de la CGT-Chimie, syndicat qui a appelé à une grève reconductible. En revanche, dans les Bouches-du-Rhône, la "grève a été reconduite à la raffinerie Esso de Fos-sur-mer", avec 70% de grévistes, a précisé le responsable syndical, tout comme sur le site de Lavéra du groupe Petroineos, filiale du britannique Ineos et de PetroChina, où "les expéditions ne fonctionnent plus".

Les expéditions de carburants sont aussi toujours bloquées dans les établissements de TotalEnergies à la Mède, Donges, la raffinerie de Normandie, Feyzin et Flandres, pour protester contre le projet de réforme des retraites.

Cependant, la production continue sur les raffineries et il existe 200 dépôts en France qui continuent d'approvisionner les stations. Les raffineries elles-mêmes continuent de produire du carburant : de l'essence et du gazole (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amende de stationnement : pourquoi vous risquez de patienter si vous contestez
Grève reconductible : doit-on s’attendre à de nouvelles pénuries d’essence ?
Auto : Smart va prochainement arrêter la production de ce modèle mythique
L'indemnité carburant officiellement prolongée, voici comment la demander
Ces infractions routières commises à l'étranger qui pourraient bientôt vous valoir une amende