La bourse ferme dans 5 h 22 min
  • CAC 40

    5 743,35
    -40,06 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 331,44
    -17,16 (-0,51 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9643
    -0,0045 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 649,20
    -6,40 (-0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    19 806,58
    -82,78 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,44
    -7,10 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,23
    -0,51 (-0,65 %)
     
  • DAX

    12 213,62
    -70,57 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 955,71
    -62,89 (-0,90 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0696
    -0,0161 (-1,48 %)
     

Carburant : la baisse des prix se poursuit (lentement)

Kévin Comte

Les automobilistes peuvent se réjouir. Pour la deuxième semaine consécutive, les prix des carburants ont baissé, tirés par les ristournes de l'État et de Total. Après une nouvelle baisse de 4,2 centimes, le sans-plomb 95-E10 a reculé jusqu'à 1,50 euro le litre, en moyenne, à la date du 9 septembre, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique.

Ce niveau de prix n'avait pas été atteint depuis mai 2021, soit la fin du troisième confinement. De son côté, le gazole a reculé de 2,5 centimes pour atteindre 1,75 euro par litre. Les prix sont tirés vers le bas depuis la semaine précédente, avec une baisse importante vendredi 2 septembre. Le 1er septembre, l'aide du gouvernement était passée de 18 à 30 centimes par litre, à laquelle s'ajoute une ristourne de 20 centimes dans les stations TotalEnergies.

Une ristourne non négligeable puisque d'après des estimations du cabinet d'études économiques Astères, celle-ci pourrait représenter une économie de 447 millions d'euros sur l'année 2022, soit environ 15 euros par ménage, rapporte BFM TV, lundi 12 septembre. Pour réaliser ces calculs, le cabinet de conseil s'est basé sur la part représentative de TotalEnergies sur l'ensemble des stations-service de France, soit environ un tiers (34 %).

En outre, Astères a également estimé que la consommation moyenne resterait stable dans les différents points d'approvisionnement malgré des prix bien plus attractifs avec la réduction. Selon le cabinet, "les automobilistes seraient tentés de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jeep dévoile son SUV électrique, des voitures chinoises de plus en plus sûres… le JT Auto
Stellantis : l'usine de Sochaux se dote d'un entrepôt unique au monde
Pourquoi les Français ne sont pas près de se passer du diesel
Carburant : comment Google Maps permet aux automobilistes de faire des économies
Corse : colère des pompistes Esso face à la “concurrence déloyale” de Total