La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 455,02
    +356,93 (+1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,28
    +0,39 (+0,35 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Carbonplace et Visa s'associent pour le transfert de crédits carbone

Une nouvelle transaction ouvre la voie à des règlements de crédits carbone transfrontaliers en temps réel, sécurisés et transparents.

LONDRES, 10 mai 2022 /PRNewswire/ -- Carbonplace, la nouvelle plateforme de règlement de crédits carbone développée conjointement par certaines des plus grandes institutions financières du monde, a annoncé le succès du transfert pilote de crédits carbone via son système en collaboration avec la société mondiale de technologie de paiement Visa.

La transaction, qui impliquait l'achat par Visa de crédits certifiés Verra auprès de Sustainable Carbon, l'un des principaux développeurs de projets de crédits carbone, représente une impulsion majeure pour les marchés du carbone. Elle démontre la capacité de la technologie de règlement unique de Carbonplace à augmenter considérablement la vitesse, l'efficacité et la sécurité nécessaires pour répondre à la demande croissante de crédits carbone volontaires et, ce faisant, à orienter plus efficacement les capitaux du secteur privé vers des solutions climatiques mondiales.

Le transfert a été facilité par deux des banques fondatrices de Carbonplace, National Australia Bank (NAB) pour le compte de Visa et Itaú Unibanco pour le compte de Sustainable Carbon. Il souligne comment les institutions à l'origine de Carbonplace - qui comprennent également BNP Paribas, CIBC, NatWest Group, Standard Chartered et UBS - peuvent tirer parti de manière collaborative de leur infrastructure existante, y compris les procédures de connaissance de votre client et de lutte contre le blanchiment d'argent, pour répondre à certaines des défis qui ont freiné le développement du marché volontaire du carbone (VCM).

Le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) du mois dernier a souligné que la décarbonation, et à son tour, l'innovation évolutive en matière de carbone, est essentielle pour limiter les pires impacts de la crise climatique[1]. Dans ce contexte, les entreprises du monde entier continuent de prendre des engagements ambitieux en matière d'action climatique dans le cadre de la transition vers une économie nette zéro. Les crédits carbone joueront un rôle important et complémentaire dans ces engagements en compensant les émissions inévitables, et par conséquent, le VCM continue de croître rapidement, dépassant 950 millions d'euros (1 milliard de dollars américains) en 2021[2].

Cette nouvelle collaboration fait partie des aspirations mondiales de Visa à devenir une entreprise positive pour le climat grâce à de nouveaux partenariats et initiatives. L'année dernière, Visa s'est engagée à atteindre zéro émission nette d'ici 2040, 10 ans avant l'objectif de l'Accord de Paris sur le climat[3]. En collaboration avec Carbonplace, Visa continuera d'explorer la fourniture de solutions durables axées sur la technologie supplémentaires pour ses clients.

Le projet pilote informera également le développement futur de Carbonplace, qui a été comparé au système « SWIFT » des marchés du carbone, y compris l'exploration de moyens plus innovants pour régler les transactions. Il est actuellement prévu que Carbonplace soit opérationnel fin 2022.

« Visa s'engage à soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone et à créer des solutions commerciales durables pour nos clients, ce qui les aidera à respecter leurs engagements net zéro », a déclaré Charlotte Hogg, PDG de Visa Europe. « Nous sommes enthousiasmés par le potentiel de ce marché volontaire du carbone pour tirer parti de nos capacités et aider à tenir cet engagement, et nous sommes fiers de soutenir Carbonplace à travers ce premier achat pilote de crédits carbone entièrement certifiés sur ce marché. »

David Gall NAB Group Executive, Corporate and Institutional Banking, a déclaré : « L'action climatique est le travail de tout le monde, y compris celui de NAB. Carbonplace crée de nouvelles opportunités pour aider nos clients à prendre des mesures pour réduire leurs émissions et atteindre leurs propres objectifs. Cette transaction pilote réussie avec Visa est une étape importante pour pouvoir aider un plus grand nombre de nos clients à surmonter les obstacles existants et à rendre les crédits carbone plus accessibles à tous. »

À propos de Carbonplace

À propos de la National Australia Bank (NAB)

À propos d'Itaú Unibanco

À propos de Sustainable Carbon

www.carbonplace.com

[1] https://www.ipcc.ch/2022/04/04/ipcc-ar6-wgiii-pressrelease/

[2] https://www.ecosystemmarketplace.com/articles/voluntary-carbon-markets-top-1-billion-in-2021-with-newly-reported-trades-special-ecosystem-marketplace-cop26-bulletin/

[3] https://usa.visa.com/visa-everywhere/blog/bdp/2021/04/15/sustainable-commerce-and-1618453815474.html

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles