Marchés français ouverture 4 h 44 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 824,46
    +390,84 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    26 527,25
    +185,76 (+0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    16 366,71
    +23,46 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    384,05
    +19,45 (+5,34 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

La capsule Dragon de SpaceX s'est arrimée à la Station spatiale internationale

·1 min de lecture

La capsule Dragon de SpaceX transportant quatre astronautes s'est arrimée dans la nuit de lundi à mardi à la Station spatiale internationale (ISS), selon des images diffusées en direct sur internet. La première phase de l'amarrage à l'ISS, la "soft capture", s'est achevée à 04h01 GMT mardi. La deuxième phase, ou "hard capture", a eu lieu quelques minutes plus tard. La capsule, baptisée "Resilience", a été lancée par une fusée Falcon 9 de la firme privée SpaceX, le nouveau moyen de transport spatial de la Nasa après neuf ans de dépendance envers la Russie.

"Un grands jour pour les Etats-Unis et pour le Japon"

"C'est un grand jour pour les Etats-Unis d'Amérique et pour le Japon", a déclaré Jim Bridenstine, chef de la Nasa, lors d'une conférence de presse. La fusée Falcon a décollé à l'heure prévue lundi soir du centre spatial Kennedy avec Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et Soichi Noguchi sanglés dans la capsule Dragon fixée au sommet. "C'était un sacré lancement", a commenté le commandant Michael Hopkins une fois en orbite.

Le premier étage s'est détaché rapidement avant de revenir amerrir sur un navire-drone, la marque de fabrique de SpaceX. Douze minutes après le décollage, à 200 km d'altitude et une vitesse de 27.000 km/h, la capsule Dragon s'est détachée du second étage. SpaceX a confirmé qu'elle était sur la bonne orbite pour rejoindre l'ISS un peu plus de 27 heures plus tard. "Elle opère comme il faut", a confirmé la numéro deux de SpaceX, Gwynne Shotwell, ...


Lire la suite sur Europe1