La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    46 699,46
    -4 783,11 (-9,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,06 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,45 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3841
    +0,0057 (+0,41 %)
     

Le Capitole de nouveau placé en alerte à Washington

·2 min de lecture

Trois mois après l'assaut contre le siège du Congrès américain, ce dernier a été placé en alerte pendant quelques heures après qu'une voiture a foncé sur des policiers.

Trois mois après l'assaut meurtrier du Capitole, le siège du Congrès américain a de nouveau été placé sous alerte pendant quelques heures ce vendredi 2 avril, après qu'une voiture a foncé sur des policiers, tuant un agent et en blessant un autre. Le conducteur de la voiture a été tué par les forces de l'ordre.

En début d'après-midi, la police du Capitole a annoncé être intervenue "après avoir été informée que quelqu'un avait foncé avec un véhicule sur deux agents". Le décès d'un des deux agent a été communiqués quelques minutes plus tard, alors que l'autre policier a été hospitalisé pour des blessures. Des tirs avaient retenti au moment de l'interpellation du suspect, selon des médias. Le suspect avait brandi un couteau en sortant du véhicule.

Le porte-parole de la police du Capitole a exclu que l'attaque soit liée au "terrorisme".

L'enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection après l'attaque du 6 janvier, menée par des manifestants pro-Trump. Certaines des barrières de protection avaient été retirées récemment, et le périmètre de sécurité resserré autour du siège du Parlement américain.

Intervention de la Garde nationale

Les faits se sont produits près d'un point de contrôle du côté du Sénat. Les élus du Congrès sont en vacances parlementaires cette semaine, mais certains membres de leurs équipes, des employés du Congrès et des journalistes étaient présents.

Un hélicoptère s'est posé un temps sur l'esplanade au pied du Capitole puis est reparti, selon les images d'un journaliste filmées depuis l'intérieur.

Tenant des boucliers, des militaires de la Garde nationale, déployée au Capitole depuis le 6 janvier, se sont précipités depuis les immeubles de bureaux parlementaires à proximité vers le Capitole. D'autres se sont placés près de barrages de police qui bloquaient la route. La police a bouclé plusieurs avenues entourant le siège du Congrès "à cause d'une menace extérieure".

Trois mois après l'assaut du Capitole

Plusieurs milliers de partisans [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi