Marchés français ouverture 5 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1736
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 366,64
    -144,34 (-0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    37 692,56
    -219,61 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 103,51
    -5,41 (-0,49 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Le capitalisme éthique tient sa pasionaria

·2 min de lecture

La self-made-woman Lynn Forester de Rothschild n'a rien contre la générosité de ses pairs. Mais elle en cerne les limites et veut aller plus loin. Sa croisade : réformer le système de l'intérieur.

« Comme le disait Martin Luther King Junior, « la philanthropie est louable, mais elle ne doit pas amener le philanthrope à négliger les circonstances d'injustices économiques qui la rendent nécessaire » . Self-made-woman et multimillionnaire - bien avant de se marier, en 2000, au financier Evelyn de Rothschild, (membre de la branche anglaise de la célèbre dynastie) - Lady Lynn Forester de Rothschild a donc depuis longtemps fait sienne cette maxime.

A 66 ans, cette brillante juriste, qui a bâti sa fortune dans les télécoms aux Etats-Unis dans les années 1980, n'a rien contre les philanthropes. Bien au contraire ! « Heureusement qu'ils existent. Plus ils sont nombreux, plus cela me réjouit, c'est le bon côté du capitalisme. Mais nous ne pouvons pas nous en contenter », affirme cette militante qui se bat pour faire advenir un capitalisme éthique.

Soutien de Joe Biden

Membre d'institutions caritatives, en particulier celle de son époux Evelyn consacrée à la promotion des arts, de la recherche en médecine et de l'éducation (Eranda Foundation), Lynn Forester de Rothschild souhaite aller plus loin en contribuant à réformer le système de l'intérieur. « D'un côté, nous avons des gens qui bâtissent leur fortune en négligeant les droits élémentaires de leurs salariés ou en saccageant l'environnement. Et de l'autre, ce sont parfois les mêmes qui donnent de l'argent pour aider ceux tombés dans la misère à cause de leur comportement inacceptable comme chef d'entreprise. Cela ne tourne pas rond », affirme-t-elle.

Admirative de la réussite d'un Jeff Bezos, qui a créé des dizaines de milliers d'emplois, elle déplore ainsi que nombre des salariés américains d'Amazon soient tributaires des aides sociales. « L'Etat n'a pas à subventionner la réussite des capitalistes ! », s'insurge cette femme d'affaires proche des démocrates, qui approuve la hausse de la taxation des plus riches décidée par le président Joe Biden.

Forte de ce constat, elle a décidé de créer en 2014 la Coalition pour [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles