La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 034,69
    -1 214,94 (-3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    927,10
    -16,34 (-1,73 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Capgemini va débourser 145 M€ pour acquérir une société australienne spécialisée dans le cloud

·1 min de lecture

Capgemini veut renforcer ses activités en Océanie. Le géant français des services informatiques a conclu un accord pour l'acquisition de la société australienne Empired, spécialisée dans le cloud, pour 233 millions de dollars australiens soit 145 millions d'euros, a annoncé lundi 19 juillet l'entreprise française. L'achat de 100% d'Empired, dont le chiffre d'affaires en 2021 devrait tourner autour de "186 à 188 millions de dollars australiens" (environ 117 millions d'euros), "apporterait une couverture géographique complémentaire à celle de Capgemini en Australie" et en Nouvelle-Zélande, notamment dans "l'industrie minière, l'énergie et le secteur public", explique l'entreprise dans un communiqué.

Elle espère finaliser l'opération d'ici la mi-novembre 2021. Capgemini s'est lancée dans de nombreuses acquisitions en Australie, puisque Empired sera sa quatrième en 18 mois sur l'île-continent. Empired compte "1 000 professionnels" en Australie et Nouvelle-Zélande et son acquisition positionnerait Capgemini comme "un leader en digital, data et cloud dans cette région", affirme le géant français.

"Les entreprises sont à un point d'inflexion dans l'adoption du cloud" et cette acquisition va permettre à Capgemini de proposer à ses clients de "créer de la valeur plus rapidement", a assuré Olaf Pietschner, directeur exécutif dans la région Asie-Pacifique, cité dans le communiqué. L'accord reste soumis à l'approbation des actionnaires de Empired et à l'approbation du tribunal, précise Capgemini. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Russie a testé son nouveau missile hypersonique, l'une de ses armes 'invincibles'
Le télescope spatial Hubble est de nouveau opérationnel
Voici l'équipage qui s'envolera avec Jeff Bezos lors de son premier vol dans l'espace
Dans les coulisses du laboratoire de Moderna où est élaboré l'un des vaccins anti-Covid-19
Elon Musk s'amuse d'un mème sur le prochain vol spatial de Jeff Bezos pour se moquer de lui

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles