Capgemini : le ralentissement des prises de commandes déçoit

A contre-courant, Capgemini redonne 3,2% à 31,6 euros en fin de matinée à Paris. La SSII a dévoilé des revenus trimestriels en ligne avec les attentes et confirmé ses objectifs annuels, mais l'absence d'annonces sur le nouveau directeur financier et le ralentissement des prises de commandes semblent avoir déçu les investisseurs.

Le groupe a réalisé au 3ème trimestre 2012 un chiffre d'affaires consolidé de 2,52 MdsE, en progression de 6,1% à taux de change et périmètre courants, et de 1% à taux de change et périmètre constants (l'écart entre ces deux taux étant essentiellement dû à un effet de change favorable).

Capgemini confirme son objectif de réaliser un taux de croissance à taux de change et périmètre constants supérieur à 1% pour l'ensemble de l'année, ainsi qu'une progression de sa marge opérationnelle sur l'ensemble de l'exercice, en ligne avec le consensus.

Pour le CM-CIC, le troisième trimestre ressort en ligne avec les trimestres précédents : bonne performance des US et du Royaume-Uni en dépit d'Aspire, et bonne résistance des activités d'intégration de systèmes. En revanche, le book to bill est décevant, du fait de l'absence de grands contrats d'outsourcing. Le broker est à " acheter" sur la valeur avec un cours cible de 41 euros.

Actualités relatives :