Publicité
Marchés français ouverture 7 h 9 min
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 071,38
    -319,47 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,10
    -21,23 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     

Cantine : nos enfants bénéficient-ils tous de la même qualité de repas ?

Illustration Capital générée à l'aide de l'IA

Petits pois carotte, purée saucisse, cordon-bleu ou encore brandade de morue… Fini les plats industriels, sans saveurs, la cantine scolaire a bien changé ! Désormais, les restaurants scolaires suivent les nouvelles normes françaises pour proposer des repas équilibrés et de qualité aux enfants, assurant ainsi une alimentation saine et adaptée aux besoins nutritionnels des élèves.

La loi Egalim du 30 octobre 2018 dispose que toutes les cantines doivent servir au moins 50% de «produits durables et de qualité» dont au moins 20% de produits biologiques. Depuis le 1er janvier 2023 (loi climat et résilience du 22 août 2021), les restaurants scolaires doivent proposer au moins un menu végétarien par semaine. À compter de 2024, les viandes et produits de la mer proposés aux enfants doivent être des produits «durables et de qualité» à 60%.

Les résultats parlent d'eux-mêmes : selon une enquête de l'Association des maires de France (AMF) et AgroParisTech sur la restauration scolaire, réalisée en septembre 2023 et publiée le 19 juin 2024, 90% des communes et Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) offrent un choix de menu végétarien. Parmi eux, 79% le proposent une fois par semaine, tandis que pour 7% des répondants, cette option est quotidienne.

Aussi, d'après l'enquête, de plus en plus de municipalités fournissent des efforts pour un service plus vert. Les deux tiers d'entre elles n’utilisent plus de contenants en plastique (contre 54% en 2020). 72% des répondants luttent (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les sachets de nicotine sont dans le viseur des autorités sanitaires
Retrait de médicaments en Europe : qui se cache derrière Synapse Labs, la société mise en cause ?
TotalEnergies : la trajectoire de décarbonation du groupe «n'est pas crédible», selon Yannick Jadot
Le discounter Atacadão enfin en France, risque de krach à Wall Street… L'actu éco en 120 secondes
Arnaque au virus : de Montpellier à la Tunisie, cette entreprise a fait 3 500 victimes