La bourse ferme dans 5 h 2 min
  • CAC 40

    5 609,59
    -2,10 (-0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 597,20
    -2,35 (-0,07 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2077
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 835,80
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    29 786,15
    -97,36 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    697,61
    -37,53 (-5,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,49
    +0,13 (+0,25 %)
     
  • DAX

    13 821,79
    +34,06 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    6 738,70
    +2,99 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3548
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Le Canopée : le cargo écologique qui va mettre les voiles

·1 min de lecture

C'est un premier de série, qui pourrait, dans le futur, envoyer au large des flottes de vaisseaux de transport maritime décarbonés. Baptisé Canopée, ce cargo équipé de quatre voiles à propulsion éolienne n'existe encore qu'en maquette, dessin ou dans des contrats noués entre ses armateurs Alizés et Jifmar Guyane, la start-up spécialisée dans le transport responsable Zephyr & Borée, Arianegroup, le cabinet d'architectes VPLP et les experts en montages financiers complexes de Leyton. Il fallait bien cela pour préparer la mise en eau du Canopée d'ici 2023.

Lire aussi - La résistance s'organise : et si l'économie se mettait au service de l'humanité?

Ce dernier ira du port de Brême en Allemagne jusqu'au Centre spatial de Kourou en Guyane française et transportera toutes les pièces en kit et les carburants utilisés par la future fusée Ariane 6. Pour mener à bien sa construction, Jifmar a choisi le chantier néerlandais Neptune Marine qu'il connait bien à l'issue d'un appel d'offres international. La construction du navire s'effectuera entre les Pays-Bas et la Pologne où se situent les chantiers de Neptune marine.

La rencontre de la voile et de la robotique

L'histoire de ce futur cargo hors norme a démarré dans les bureaux des architectes et des ingénieurs navals du cabinet VPLP, réputé pour ses bateaux de course et son BMW Oracle, un catamaran doté d'une aile de propulsion rigide qui remportera la Coupe de l'America en 2010. Le Canopée est la première grande application industrielle ...


Lire la suite sur LeJDD