Publicité
La bourse ferme dans 2 h 14 min
  • CAC 40

    8 093,88
    -47,58 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 032,38
    -14,61 (-0,29 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    -0,0022 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    2 414,00
    -11,90 (-0,49 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 441,85
    -1 111,24 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,62
    -21,79 (-1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,78
    -0,88 (-1,12 %)
     
  • DAX

    18 686,23
    -40,53 (-0,22 %)
     
  • FTSE 100

    8 361,00
    -55,45 (-0,66 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2730
    +0,0018 (+0,15 %)
     

Cannabis de synthèse: François Braun annonce l'interdiction prochaine du HHC

Cannabis de synthèse: François Braun annonce l'interdiction prochaine du HHC

Les produits à base d'hexahydrocannabinol (HHC), qui une molécule dérivée du cannabis mais actuellement en vente libre, seront interdits d'ici à quelques semaines, a annoncé ce lundi le ministre de la Santé, François Braun.

LE HHC est une molécule synthétisée artificiellement à partir d'extraits naturels de cannabis: on parle de semi-synthèse.

"Je pense que c'est une affaire de semaines", a déclaré sur Franceinfo le ministre, interrogé sur une interdiction éventuelle du HHC.

La molécule est connue de longue date par les scientifiques mais, depuis quelques mois, les autorités sanitaires de différents pays - Europe et Etats-Unis - constatent qu'elle est de plus en plus commercialisée sur Internet ou dans des boutiques physiques.

"Une faille de classification"

Les effets du HHC sont mal connus mais les addictologues tendent à les juger comparables à ceux du tétrahydrocannabinol (THC), la substance au coeur des effets psychoactifs du cannabis.

PUBLICITÉ

Or, contrairement à ce dernier, les produits à base de HHC ne font pas l'objet d'une interdiction à la vente ou à la consommation.

"Ils profitent d'une faille (...) de classification", a expliqué François Braun "Ils ne sont pas classés comme produits stupéfiants. Je pense très honnêtement qu'ils le seront rapidement maintenant."

"Il y a un trou dans la raquette qu'il faut combler rapidement pour ne plus avoir cette vente libre qui est tout à fait anormale", a conclu le ministre, renvoyant la décision à un avis prochain de l'agence du médicament (ANSM).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO-CBD: des automobilistes voient leur permis de conduire suspendu après un contrôle positif