Marchés français ouverture 8 h 28 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    -0,0073 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 874,88
    -66,22 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Canicule : jusqu'à 500 euros d'amende pour les coiffeurs

Attention si vous êtes coiffeur, vous pourriez prendre une amende si vous faîtes… des shampoings. Du moins en Italie. C'est ce que rapportait le Guardian mardi 28 juin. Le maire de la petite ville de Castenaso près de Bologne (nord du pays), a interdit à tous les coiffeurs et aux barbiers de faire un double shampoing à tous les clients sous peine d'une amende de 500 euros. La mesure prise par Carlo Gubellini doit se comprendre au vu de la sécheresse qui règne dans la région, et plus globalement dans tout le pays depuis plusieurs semaines.

Le maire veut éviter un gaspillage intempestif d'eau, dans une ville de 16.000 habitants qui compte une dizaine de professionnels du secteur. "Si nous multiplions la quantité d’eau utilisée pour chaque client, nous parlons de milliers de litres par jour", a mis en avant Carlo Gubellini. Il insiste sur le fait que sa ville est petite et que cela peut avoir des conséquences énormes à grande échelle : "Imaginez ce que cela signifie en termes de consommation d’eau dans les grandes villes."

Pour cela, la municipalité a mis en place la mesure pour samedi dernier, sachant que les salons sont fermés en général le dimanche et le lundi. Ils ont ainsi pu s'adapter. Elle a distribué un petit manuel explicatif pour sensibiliser, qui précise qu'un robinet ouvert déverse 13 litres d'eau et que 20 litres sont nécessaires pour rincer des cheveux. Désormais, la règle est en vigueur jusqu'à la fin du mois de septembre. Elle a été comprise globalement par les clients. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Urgences : les propositions choc remises au gouvernement pour limiter la casse cet été
Fraude fiscale : les conséquences de la fin du verrou de Bercy
Des policiers payés au noir pour assurer la sécurité des meetings de Macron ?
Les téléconsultations devraient rester 100% remboursées cet été
L'inflation monte à 5,8 % sur un an

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles