Marchés français ouverture 5 h 28 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 258,85
    -134,19 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0468
    -0,0015 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 435,31
    +195,96 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,53
    +4,06 (+0,94 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Canicule: on vous explique ce que vous devez savoir sur vos droits au travail

Vers des maximales entre 35 et 39 degrés. En cette fin de semaine, la France connaît une vague de chaleur exceptionnelle. Quelles sont les obligations des employeurs? Les salariés peuvent-ils refuser de se rendre sur leur lieu de travail? Challenges vous explique vos droits au travail en cas de fortes chaleurs.

La vague la plus précoce jamais enregistrée. Si recense pas moins de quarante-trois épisodes de chaleur depuis 1947, jamais aucun n’avait été observé avant le 18 juin dans l’Hexagone. 23 départements se trouvent placés en vigilance orange canicule depuis hier. Déshydratation, migraines, malaises… Alors que cette fin de semaine s’annonce particulièrement étouffante, l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles () rappelle que le travail par fortes chaleurs présente des dangers. Challenges vous explique le cadre légal au travail en situation de canicule.

Que prévoit la loi en cas de forte hausse des températures?

Le code du travail ne mentionne aucune température au-delà de laquelle il serait dangereux de travailler. “La problématique reste de savoir si les conditions restent supportables ou non pour le salarié, souligne Jean-Marc Morel, spécialiste en droit social et organisation RH chez RSM France. Avec 30 degrés dans un bureau, le travail commence à être difficile.” La Caisse Nationale de l’Assurance maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) préconise ainsi l’évacuation des salariés travaillant dans des bureaux au-delà de 34°.

Face à la canicule, quelles sont les obligations des employeurs?

“En cas de fortes chaleurs, aucune loi n’impose à l’entreprise , assure Jean-Marc Morel. L’employeur doit cependant veiller à la sécurité, ainsi qu’aux bonnes conditions d’hygiène de ses salariés.”

L’entreprise prévoit-elle de l’eau à disposition de l’ensemble des collaborateurs? L’air est-il suffisamment renouvelé pour éviter les hausses de températures dans les locaux fermés? Des questions et des moyens auxquels les employeurs ont l’obligation de répondre pour garantir la sécurité des salariés. Le Code du travail précise également que l’entreprise doit mettre à disposition des travailleurs en extérieur[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles