Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 161,85
    +326,99 (+0,84 %)
     
  • Nasdaq

    17 690,68
    -171,55 (-0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0711
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 704,63
    +70,35 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 361,06
    -21,60 (-1,56 %)
     
  • S&P 500

    5 469,32
    -17,71 (-0,32 %)
     

Canicule: 14 départements placés en vigilance orange pour la journée de vendredi

Tous les départements du Centre-Val de Loire et de l'Île-de-France feront l'objet d'une vigilance accrue ce vendredi, alors que l'Hexagone subit une vague de chaleur tardive exceptionnelle.

PIERRE-OSCAR BRUNET / BFMTV

Le pays connaît un "épisode de fortes chaleurs, remarquable et inédit pour un mois de septembre", selon Météo-France. Par conséquent, 14 départements seront en vigilance orange pour risque de canicule ce vendredi.

Tous les départements des régions Centre-Val de Loire et Île-de-France sont concernés. Dans le détail, il s'agit du Cher, de l'Eure-et-Loir, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher, du Loiret, de Paris, de la Seine-et-Marne, de l'Essonne, des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

"Cette fin de semaine, les températures seront souvent comprises entre 32 et 36°C l’après-midi sur une grande partie centrale du pays, avec même des pointes à 37°C possibles localement", écrit Météo-France.

Niveau de chaleur "remarquable"

Cet épisode de chaleur s'explique par un "blocage en oméga", un phénomène qui entraîne une remontée d'air chaud du Sahara, provoquée par deux zones de dépressions sur le sud de l'Europe.

PUBLICITÉ

"Le réchauffement climatique, d'origine humaine, n'explique pas cette situation en oméga mais joue un rôle d'amplificateur rendant la chaleur plus intense, plus durable, et favorise l'extension de tels épisodes au-delà de la période estivale", explique par ailleurs Météo-France, qui souligne un "niveau de chaleur remarquable à cette période de l’année".

Le phénomène pourrait se prolonger encore plusieurs jours. "Il faudra attendre lundi pour voir les températures commencer à baisser, sauf sur le Centre-Est et la vallée du Rhône", prévient l'institut.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La météo pour ce jeudi 7 septembre 2023