La bourse est fermée

Candriam : la normalisation monétaire aux USA devrait peser sur la performance des obligations US


(AOF) - Réagissant à la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, Candriam souligne qu’il est difficile d’estimer aujourd’hui le taux naturel de politique monétaire. Selon une règle standard de Taylor, le taux directeur devrait être proche de 3,50%. Un écart de 2,5% avec le taux actuel n’est aujourd’hui pas tenable, selon le gestionnaire d’actifs, et devrait ainsi conduire la Fed à revenir à des niveaux autour des 2% dans les prochains 18 mois.

C'était d'ailleurs bien le but du discours de Janet Yellen, analyse Candriam. Celui-ci a renforcé la probabilité de nouvelles hausses, malgré une petite déception des marchés qui espéraient une accélération plus rapide du rythme de normalisation.

Pour Nicolas Forest, Directeur de la gestion obligataire chez Candriam, la normalisation monétaire américaine devrait continuer dans les prochains mois à peser sur la performance des obligations américaines, notamment de courte maturité. Elle pourrait aussi à plus long terme pénaliser les ménages que seule la relance budgétaire devrait sauver du ralentissement.