La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 332,25
    -1 364,29 (-4,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Plus de candidats dans les centres, adhésion en hausse... La campagne de vaccination s'accélère

·1 min de lecture

En France, la campagne de vaccination contre le Covid-19 continue de s'accélérer. Vendredi, plus de 600.000 personnes ont reçu une injection, alors que dès lundi la vaccination sera élargie à tous les plus de 50 ans, sans condition de santé, et à tous les adultes sans condition d'âge à partir de mercredi en cas de rendez-vous disponibles la veille pour le lendemain. De bonnes nouvelles qui s'accompagnent d'une adhésion croissante de la population au vaccin. 

Cette accélération est visible au vaccinodrome de Saint-Quentin en Yvelines, l'un des plus gros du pays. Le nombre de vaccinés, indiqué sur l’écran à l’entrée du centre, y augmente toutes les 15 secondes. "Ça monte en pression", confirme Jean-Michel Fourgous, le président de l’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines, qui gère le vaccinodrome. "Ça tourne bien, ça fait quatre mois qu'on est rodé, ce qui nous permet de monter", ajoute-t-il. "On a démarré à 200 doses par jour et aujourd'hui on va être à 3.500-3.600 doses."

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 8 mai

La vaccination élargie aux assesseurs pour les régionales

Vérification de rendez-vous, questionnaires, injections... L’organisation est devenue presque militaire. Et dans les tentes bleues où les infirmières piquent, tous les profils et tous les âges sont présents. Parmi les personnes présentes, Mélodie a profité du dernier élargissement de la vaccination aux assesseurs des élections régionales de juin. "C'est une coïncide...


Lire la suite sur Europe1