La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 388,62
    -50,44 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Cancer du poumon : le bond boursier spectaculaire d'Innate Pharma après des annonces encourageantes dans un traitement

·1 min de lecture

Belle performance boursière pour Innate Pharma ! Vendredi 17 septembre, son cours en Bourse a flambé de 46 % pour atteindre 6,9 euros. La biotech marseillaise a fait savoir, en début d'après-midi, qu'AstraZeneca, avec qui elle a passé un partenariat, avait présenté ce même jour des résultats encourageants dans un traitement contre le cancer du poumon. Ces résultats portaient plus précisément sur l'essai de Phase 2 de leur traitement monalizumab. Ils ont été présentés à l'occasion du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO).

Les résultats de l'analyse intermédiaire ont montré que la combinaison de monalizumab avec durvalumab a amélioré la survie sans progression (PFS) et le taux de réponse objective (ORR) chez des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules, de stade III, non opérable, qui n'ont pas progressé après une chimio-radiothérapie simultanée, par rapport à durvalumab en monothérapie.

>> À lire aussi - Cancer : GSK et le King's College de Londres misent sur l’intelligence artificielle

Monalizumab, le produit le plus avancé d'Innate sous partenariat, est un inhibiteur de point de contrôle immunitaire potentiellement " first-in-class " ciblant le récepteur NKG2A exprimé sur les lymphocytes cytotoxiques NK et T CD8 infiltrés dans la tumeur. Sur la base de ces résultats, AstraZeneca a informé Innate de son intention de lancer une étude à visée d'enregistrement avec monalizumab en combinaison avec durvalumab chez des patients présentant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hydrogène, industrie… le PDG d’EDF appelle la France à anticiper ses besoins en électricité
Les mineurs de Bitcoin ont produit 30.700 tonnes de déchets électroniques en un an, autant que les Pays-Bas !
Cancer : GSK et le King's College de Londres misent sur l’intelligence artificielle
CAC 40, Wall Street… “nervosité sous un calme apparent” : le conseil Bourse du jour
"Netflix a menti effrontément” : Nona Gaprindachvili, légende des échecs de l’URSS, exige une indemnité colossale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles