La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 654,24
    +519,25 (+1,78 %)
     
  • Nasdaq

    11 003,12
    +173,62 (+1,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9739
    +0,0141 (+1,47 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 090,28
    +389,61 (+1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,74
    +16,96 (+3,95 %)
     
  • S&P 500

    3 711,63
    +64,34 (+1,76 %)
     

"Cancer" de l'assistanat : Wauquiez revient sur sa formule polémique

Laurent Wauquiez assume sa formule et renouvelle son attaque contre le système de l'assurance chômage. Le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez est revenu mardi sur sa formule polémique de "cancer de l'assistanat" en estimant qu'"aujourd'hui, on y est". "Si on veut redresser les finances publiques et l'économie, le point essentiel c'est la différence entre le travail et l'assistanat", a-t-il affirmé lors d'une table ronde à la rentrée des Entrepreneurs de France (Medef).

"Il y a dix ans, j'avais dit : l'assistanat va être un cancer pour notre économie. Aujourd'hui, on y est", a déclaré celui qui avait appelé dimanche la droite à préparer "le grand rendez-vous de 2027", ajoutant qu'"il [lui] arrive d'avoir des formules qui n'ont pas la prudence que suppose la diplomatie politique". En 2011, Laurent Wauquiez avait fustigé "les dérives de l'assistanat", véritable "cancer de la société française".

"Dans les arbitrages politiques, à la fin ça finit toujours avec des primes gouvernementales et des chèques. Le résultat aujourd'hui dans notre pays c'est qu'il n'y a plus aucune incitation au travail", a-t-il estimé devant le patronat.

Selon lui, "quelqu'un qui est au Smic n'a pas intérêt à travailler" car "notre système d'assurance chômage encourage les allers-retours" entre des périodes de travail et "des périodes où je récupère l'argent que j'ai cotisé". "Tout ça a des coûts pharaoniques", a ajouté l'élu Les Républicains, qui a fustigé "un système social (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'URSS, est mort à l'âge de 91 ans
Pour Bruno Le Maire, "il sera peut-être nécessaire de réduire sa consommation d’énergie, chez soi"
La Poste : attention à ce faux avis de passage, c'est une arnaque
Rachat de la Provence : Xavier Niel jette l'éponge
Cette propriétaire vit avec une colocataire qui refuse de payer le loyer depuis plus d'un an