Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 910,70
    +135,32 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0654
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 411,80
    +13,80 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 266,36
    +982,99 (+1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 379,88
    +67,26 (+5,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,17
    +0,44 (+0,53 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 251,64
    -349,86 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    4 960,64
    -50,48 (-1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0066 (-0,53 %)
     

Cancer : ces 6 affirmations sur les facteurs de risque sont encore trop répandues et complètement fausses

![CDATA[Shutterstock / New Africa]]

Les Français semblent bien informés sur le cancer : selon le 4e Baromètre Cancer de l'Institut national du cancer, 67,7% des personnes de 15 à 85 ans déclarent avoir "un bon niveau d'information sur les risques de cancer" en 2021. Chaque année, le nombre de cas augmente : selon des données de 2018, 382 000 nouveaux cancers ont été diagnostiqués, principalement chez les hommes (54%), avec en tête les cancers de la prostate, du côlon et du poumon. Chez les femmes, les cancers du sein sont en tête, avec les cancers du côlon et des poumons également.

Le cancer est toujours perçu comme une maladie grave, mais que l'on peut activement prévenir : près de 40% des cancers seraient évitables, notamment grâce à la mise en place d'un meilleur mode de vie, de comportements favorables et davantage de prévention.

Selon le Baromètre, 67,7% des Français estiment courir le risque d'être atteint un jour de cancer. Ils semblent avoir une idée assez claire de l'importance de certains facteurs de risque, notamment le tabac, l'alcool ou l'alimentation, que les personnes interrogées citent spontanément. En 2021, les facteurs de risque émotionnels sont même perçus comme des facteurs de risque, au même titre que les expositions environnementales, la consommation d'alcool ou la prise de contraceptifs hormonaux. D'autres facteurs comme l'hérédité sont également surestimés (67,7 des Français la considèrent comme un facteur de risque élevé), alors que seulement 10% des (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid : Isolement, dépistage des cas contacts… Voici ce qui va changer au 1er février
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 30 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Comment bien prendre sa température ?
Emmanuel Macron annonce des exosquelettes dans chaque département : de quoi s'agit-il ?
Fatigue au réveil (même après une longue nuit) : comment mieux dormir ?