La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 775,51
    -27,96 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 598,37
    -59,18 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0188
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 517,41
    +552,90 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,61
    +15,73 (+2,90 %)
     
  • S&P 500

    4 129,12
    -16,07 (-0,39 %)
     

Canalisations et cultures à sec: le gouvernement rattrapé par une sécheresse historique

FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Plus d'une centaine de communes privées d'eau potable, des récoltes détruites par la chaleur, des sols agricoles asséchés faute d'arrosage... La sécheresse frappe de plein fouet l'Hexagone, obligeant le gouvernement à prendre les devants.

Plus d'eau dans les canalisations dans une centaine de communes en France, , une biodiversité en danger: interpellé sur tous les fronts de cette sécheresse historique, le gouvernement ne cache plus sa préoccupation.

Sur le plateau de Valensole (Alpes-de-Haute-provence), où les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture se sont rendus ensemble vendredi, la lavande qui fait sa réputation a été ramassée, mais de gros embobineurs de tuyaux d'arrosage sont disposés régulièrement sur les bords des champs.

Thomas Raso, maraîcher à Lagrand, dans les Hautes-Alpes, est venu au devant du ministre avec un plateau de tomates "au cul noir", une maladie liée à des problèmes hydriques. "Avant on savait résister à une ou deux années de sécheresse, plus maintenant", pointe le maraîcher.

Le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu a répondu en plaidant pour "accélérer les transitions". Son homologue de l'Agriculture, Marc Fesneau, a noté, lui, que des systèmes de culture "sont plus résilients" face au changement climatique, "mais faire croire qu'il n'y aura pas besoin d'eau, ce serait une erreur assez tragique". "Imaginez la situation dans laquelle nous serions aujourd'hui dans cette région s'il n'y avait pas un certain nombre de systèmes de retenues d'eau créés il y a 40, 50 ou 60 ans", a-t-il relevé, avant de visiter justement un barrage à Sainte-Croix du Verdon.

Il a insisté sur les "fonctions multi-usage" du barrage qui produit à la fois de l'énergie (ici la consommation annuelle d'une ville de plus de 51.000 habitants), sert à l'irrigation agricole et alimente l'eau potable. Mais cette année, le niveau du lac est à 5 mètres au-dessous de sa côte estivale.

"Pommes de terre rachitiques"

Dans plus d'une centaine de petites communes en France, les canalisations sont vides, a souligné Christophe Béchu. Comme à Castellane, Le Fugeret, Le Castellet et Annot dans les Alpes-de-Haute-Provence, des villages approvisionnés en eau potable par des camions.

La jou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles