Publicité
Marchés français ouverture 4 h 15 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 385,27
    +316,92 (+0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0668
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    16 609,99
    +385,85 (+2,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 744,34
    -378,92 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,89
    +84,27 (+6,42 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Campings: nouveau record en 2023, tendance positive pour 2024

Les campings français ont fait le plein en 2023, battant un nouveau record de fréquentation grâce au retour des touristes étrangers et au succès du littoral, et la tendance pour 2024 s'annonce positive (RAYMOND ROIG)
Les campings français ont fait le plein en 2023, battant un nouveau record de fréquentation grâce au retour des touristes étrangers et au succès du littoral, et la tendance pour 2024 s'annonce positive (RAYMOND ROIG)

Les campings français ont fait le plein en 2023, battant un nouveau record de fréquentation grâce au retour des touristes étrangers et au succès du littoral, et la tendance pour 2024 s'annonce "positive", selon la fédération nationale de l'hôtellerie de plein air (FNHPA).

En 2023, 141 millions de nuitées ont été comptabilisées dans les campings, une hausse de 4,4% par rapport à 2022 qui était déjà une année record, et de 9,3% par rapport à 2019, "année de référence du tourisme", a indiqué mercredi le président de la FNHPA, Nicolas Dayot, lors d'une conférence de presse.

Les touristes étrangers, notamment les voisins européens, portent cette hausse, représentant près de 30% de la fréquentation totale l'an dernier.

PUBLICITÉ

Par zones géographiques, le littoral est plébiscité, notamment dans la moitié nord de la France où la FNHPA note une croissance de la fréquentation plus dynamique que dans la moitié sud.

Selon M. Dayot, si cette évolution est liée au changement climatique, les régions du sud de la France restent très plébiscitées, concentrant la moitié de la fréquentation et représentant la majorité des capacités d'accueil.

En région PACA, la bonne après-saison a permis de rattraper un été "pas au niveau de 2022",  précise-t-il.

Pour 2024, la tendance s'annonce positive avec une hausse des réservations de +6% pour la saison à fin mars, comparé à fin mars 2023.

Cette hausse est toutefois liée au fait que "les gens réservent de plus en plus tôt", notamment les familles, nuance Jean-Guy Amat, chargé des groupes et chaînes au sein de la FNHPA.

Selon une étude Opinion Way pour la fédération, le rapport qualité-prix est le principal critère de choix du camping, un mode de vacances qui bénéficie d'une image particulièrement bonne chez les parents d'enfants de moins de 18 ans.

Dans un contexte de baisse du pouvoir d'achat, 81% des personnes interrogées estiment que les Français vont de plus en plus privilégier ce mode de vacances pour des raisons économiques.

La FNHPA indique que les prix ont suivi l'inflation l'an dernier avec une hausse moyenne de 6% dans les 7.460 campings français.

"Depuis 2020, le prix des emplacements a augmenté de 11% et celui du locatif (mobil-home, bungalow...) de 18%, avec une montée en gamme, quand l'inflation était de 13%", détaille M. Dayot.

Les emplacements nus, sur lesquels on plante une tente, gare une caravane ou un camping-car, représentent 51% de l'offre et 45% des nuitées.

"La dynamique est positive car leur prix défie toute concurrence", souligne M. Dayot.

Parallèlement, la fréquentation des campings 4 et 5 étoiles progresse au détriment des 1, 2 et 3 étoiles.

La FNHPA présentera début juin un dispositif d'aide aux petits campings (moins de 60 places), au nombre de 3.000 en France, en partenariat avec la banque des territoires, afin de les aider à monter en gamme.

sr/ak/eb