La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 146,36
    -23,71 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

A la campagne, l’auto dévore le pouvoir d’achat plus vite qu’en ville

Alerte sur les risques d’exclusion sociale ! Comptant déjà parmi les moins favorisés, les automobilistes ruraux ont vu leurs dépenses augmenter plus vite ces douze derniers mois que les habitants des agglomérations de plus de 100.000 habitants.

L’automobile est un esclavage. Non seulement elle pollue, mais elle coûte de plus en plus cher, à l’achat comme à l’entretien. Pourtant, lorsqu’on demande aux Français s’ils sont mûrs pour se passer de leur chère bagnole, seuls 24 % d’entre eux répondent par l’affirmative. Et encore, “avec de fortes disparités selon l’âge et la géographie”, souligne Jean-Philippe Doyen, Président de l’entreprise de location et d’autopartage SIXT France et commanditaire auprès de l’Ifop d’un “observatoire des mobilités”. Pour Frédéric Dabi, Directeur Général Opinion de l’Ifop, “les résultats de cette étude livrent la photographie d’une France très dépendante à l’automobile”, dans laquelle “le budget transports apparaît comme un des principaux postes de dépenses des Français.”

Il n’y a là rien de bien nouveau, en ce sens que depuis longtemps déjà, l’Automobile Club Association rapporte année après année une hausse constante des dépenses liées à la voiture. Prix d’achat, dépenses d’entretien, carburants, prime d’assurance, mais aussi garage et péage, tout va en se renchérissant. Sans surprise là aussi, les automobilistes qui jugent que leur budget transports constitue “un poste important ou très important” sont en priorité les habitants des communes rurales (78 %), les utilisateurs réguliers de la voiture (69 %) ainsi que ceux qui disposent des revenus plus modestes (72 %).

Dépenses automobiles : elles augmentent plus vite en zones rurales

Ce qui est nouveau, en revanche, c’est le constat que la hausse moyenne du budget de l’automobiliste s'avère plus rapide à la campagne qu’en ville. C’est ce que révèle l’enquête d’opinion réalisée en avril dernier par l'institut CSA Research, pour le “comparateur de dépenses contraintes Les Furets”. Près de 45 % des automobilistes des zones rurales déclarent que leur budget a augmenté de plus 50 euros en douze mois, contre seulement 35 % des automobilistes dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Ces derniers ne sont que 58 % à avoir v[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles