La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 868,02
    -136,32 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Cameco produit ses premières livres conditionnées depuis le redémarrage des opérations à McArthur River/Key Lake

SASKATOON, Saskatchewan, November 10, 2022--(BUSINESS WIRE)--Cameco (TSX: CCO; NYSE: CCJ) annonce que les premières livres de minerai d'uranium de la mine McArthur River ont été broyées et conditionnées à l'usine Key Lake, marquant ainsi la réalisation de la production initiale alors que ces installations retrouvent le cours normal de leurs opérations.

"McArthur River et Key Lake font partie des meilleurs et plus prolifiques actifs d'uranium de la planète, et après avoir trouvé des acquéreurs pour ces livres dans notre portefeuille de contrats à long terme, nous sommes ravis de les voir revenir à la production", déclare Tim Gitzel, président et chef de la direction de Cameco. "Les conditions de marché ont continué de se renforcer depuis que nous avons annoncé leur redémarrage planifié, sur fond d'incertitude géopolitique croissante intensifiant les préoccupations de sécurité énergétique mondiale, et avec l'attention portée à la décarbonisation et l'électrification à l'échelle mondiale."

La production avait été interrompue à McArthur River et Key Lake durant environ quatre ans, en janvier 2018, en raison d'une faiblesse persistante dans le marché mondial de l'uranium. En février 2022, avec le début d'une amélioration notable du marché et une augmentation de l'activité contractuelle à long terme ajoutant d'importants volumes à notre portefeuille, Cameco a annoncé la prochaine phase de sa discipline d'approvisionnement, qui comprenait le redémarrage planifié des deux opérations.

Cette production initiale représente un jalon majeur pour les opérations et constitue le fruit de mises à niveau d'automatisation essentielles, de vérifications de préparation de la maintenance, et de réaffectation, recrutement et formation à des postes clés dans les deux sites. On compte aujourd'hui environ 730 employés et sous-traitants à long terme qui travaillent à la mine et à l'usine, dont plus de la moitié sont d'origine autochtone, avec de nouvelles embauches planifiées pour l'avenir. Les sites continueront avec les activités de mise en service finale pour s'assurer que les objectifs de taux de production seront atteints et que les conditions d'exploitation normale seront déployées.

McArthur River/Key Lake devraient produire jusqu'à 2 millions de livres (sur une base de 100%) de concentré d'uranium (U3O8) en 2022. À compter de 2024, Cameco projette de produire 15 millions de livres d'U3O8 (sur une base de 100%) par an dans ces deux opérations, soit 40% en-dessous de leur capacité autorisée annuelle, conformément à notre stratégie continue d'aligner nos décisions de production sur les besoins en approvisionnement de nos clients.

Cameco anticipe que le retour à la production à McArthur River/Key Lake débouchera sur une amélioration sensible de sa future performance financière. Nous prévoyons qu'elle aura des retombées positives sur les flux de trésorerie et nous permettra à placer davantage de nos ventes engagées dans des livres produites à moindre coût. En outre, nous ne serons plus obligés de comptabiliser les coûts d'entretien et de maintenance dans les coûts de ventes. Toutefois, jusqu'à l'obtention d'un taux de production raisonnable, nous prévoyons d'affecter entre 15 et 17 millions de dollars par mois aux coûts de préparation opérationnelle, qui seront directement comptabilisés dans les coûts de ventes.

La pandémie de COVID-19 et les défis de la chaîne d'approvisionnement ont le potentiel d'impacter la disponibilité en matériaux, réactifs et personnel à McArthur River/Key Lake, ce qui pourrait non seulement influer sur la production 2022, mais aussi introduire des risques supplémentaires en 2023. Cameco continuera de communiquer sur l'état d'avancement de la montée en puissance de la production dans ces opérations.

Personne compétente

Les informations techniques et scientifiques présentées dans ce document pour McArthur River/Key Lake ont été approuvées par la personne compétente suivante aux fins de l'instrument national NI 43-101: Greg Murdock, directeur général, McArthur River, Cameco.

Profil

Cameco est un des plus grands fournisseurs mondiaux de combustible d'uranium nécessaire pour alimenter en énergie un monde à l'air pur. Notre position concurrentielle se base sur le fait que nous détenons le contrôle des plus grandes réserves à haute teneur au monde, avec des opérations à faible coût. Les services publics du monde entier comptent sur nos produits de combustible nucléaire pour produire une énergie nucléaire sûre, fiable et zéro carbone. Nos actions sont négociées à la bourse de Toronto et à la bourse de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, dans la Saskatchewan.

Mise en garde relative aux informations et déclarations prospectives

Ce communiqué de presse inclut des déclarations et des renseignements sur nos attentes pour le futur qui sont considérés être des énoncés prospectifs. Ces informations prospectives représentent notre point de vue actuel et peuvent changer considérablement, et les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l'heure actuelle. Voici des exemples d'informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse: nos plans de continuer les activités de mise en service finale pour garantir que les objectifs de taux de production puissent être atteints et que les conditions d'exploitation normale soient en place, et notre attente que la mine McArthur River et l'usine de Key Lake retourneront aux opérations normales; notre capacité à vendre les livres produites dans le cadre de notre portefeuille contractuel à long terme; nos points de vue relatifs aux conditions de marché, aux préoccupations liées à la sécurité énergétique et à l'attention mondiale continue sur la décarbonisation et l'électrification; nos plans de recruter du personnel supplémentaire à la mine et à l'usine; nos niveaux attendus de production d'uranium concentré (U3O8) à McArthur River/Key Lake en 2022, et les niveaux de production planifiés à compter de 2024; notre attente que le retour de la production à McArthur River/Key Lake conduira à une amélioration significative de notre future performance financière, sera positif en termes de flux de trésorerie et nous permettra de placer davantage de nos ventes engagées dans des livres produites à moindre coût; nos attentes relatives aux coûts d'entretien et de maintenance et aux coûts de préparation opérationnelle, et comment ils seront reportés; l'impact potentiel de la pandémie de COVID-19 et des défis de la chaîne d'approvisionnement sur la disponibilité en matériaux, réactifs et main-d'œuvre; et les défis de la chaîne d'approvisionnement relatifs à la disponibilité en matériaux, réactifs et main-d'œuvre; et notre intention de continuer à informer sur l'état d'avancement. Parmi les risques concrets susceptibles de conduire à des résultats différents figurent le risque que nous ne soyons pas capables de poursuivre ou de terminer les activités de mise en service dans les délais attendus, ou d'atteindre nos objectifs de taux de production et des conditions d'exploitation normale, en raison de l'impact potentiel de la pandémie de COVID-19 et des problématiques de la chaîne d'approvisionnement, ou en raison de conditions climatiques difficiles, d'incendies, de dégâts aux infrastructures ou autres risques d'exploitation, ou notre incapacité à nous conformer aux exigences réglementaires; le risque que nos points de vue relatifs aux conditions de marché et à la future demande en uranium s'avèrent incorrects, et que nous ne soyons pas capables de vendre les livres produites aux prix attendus; le risque que le retour de la production ne conduise pas à l'amélioration attendue de notre future performance financière ou à un impact positif sur les flux de trésorerie, quelle que soit la cause, y compris en raison de coûts d'entretien et de maintenance, de coûts de préparation opérationnelle, ou autres dépenses imprévu(e)s; et le risque que nous ne soyons pas en mesure de fournir en temps opportun des rapports mis à jour. En présentant des informations prospectives, nous avons réalisé d'importantes hypothèses qui pourraient s'avérer incorrectes, notamment: l'hypothèse que nous ne serons pas fortement impactés par la pandémie de COVID-19 ou par les préoccupations de la chaîne d'approvisionnement affectant la disponibilité en matériaux, réactifs et main-d'œuvre à McArthur River/Key Lake, ou en raison de conditions climatiques difficiles, d'incendies, de dégâts aux infrastructures ou autres risques d'exploitation, ou notre incapacité à nous conformer aux exigences réglementaires dans le cadre de nos efforts visant à terminer les activités de mise en service, d'atteindre les objectifs de taux de production et de revenir aux conditions d'exploitation normale; les hypothèses relatives aux futures conditions de marché et aux niveaux de demande en uranium, et notre capacité à vendre les livres produites aux prix attendus; les hypothèses relatives à l'impact que le retour de la production aura sur notre future performance financière et nos flux de trésorerie; et les hypothèses relatives à notre capacité de fournir de futurs rapports d'avancement. D'autres risques concrets et hypothèses associés à notre activité sont décrits plus en détail dans notre actuelle notice annuelle et notre plus récent rapport de gestion annuel et trimestriel ultérieur. Les informations prospectives sont conçues pour vous aider à comprendre le point de vue actuel de la direction sur nos perspectives à court et long terme et peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces informations à jour à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l'imposent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221106005115/fr/

Contacts

Demandes des investisseurs:
Rachelle Girard
306-956-6403
rachelle_girard@cameco.com

Demandes des médias:
Veronica Baker
306-385-5541
veronica_baker@cameco.com