La bourse ferme dans 2 h 52 min
  • CAC 40

    6 755,69
    +1,72 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 988,00
    +3,50 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0449
    -0,0079 (-0,75 %)
     
  • Gold future

    1 811,00
    -4,20 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    16 190,20
    -392,86 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,09
    -5,06 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,91
    +0,69 (+0,85 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,55
    -7,94 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2159
    -0,0097 (-0,79 %)
     

Des cambrioleurs retrouvés grâce à l'Apple Watch volée

PIXABAY

Les objets connectés principaux ennemis des cambrioleurs ? Avec les nouvelles technologies de plus en plus présentes dans les objets tels que les montres connectées ou les téléphones, difficile de dire que l'on n'est plus suivi à la trace. Mais l'appât du gain est parfois plus important, comme le décrit La Provence. Dans la nuit de lundi 26 à mardi 27 septembre, des malfaiteurs l'ont appris à leurs dépens. Résidant à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône), un trentenaire se rend compte qu'il a été cambriolé. Choqué, il décide tout de même d'alerter la police et leur liste ce qui a disparu chez lui.

Parmi les objets : une montre connectée, une Apple Watch en l'occurrence, qui est bien évidemment dotée d'un système de GPS. Comme sur les montres de courses (Garmin ou Polar pour ne citer qu'elles), ces montres disposent d'une puce GSM permettant, par exemple, d'enregistrer les performances sportives. C'est ce qui va permettre aux forces de l'ordre de remonter aux cambrioleurs. En activant le GPS depuis son téléphone, il informe les policiers que sa montre est toujours allumée et qu'elle se trouve à Marseille.

Selon La Provence, une équipe de la BAC se rend dans le 2e arrondissement de la cité phocéenne et tombe sur un couple installé dans un véhicule stationné. Les deux protagonistes nient être les auteurs du larcin, mais en lien avec la police, la victime active le système d'alarme de sa montre. Elle se met alors à sonner dans le véhicule. Ils sont pris la main dans le sac. Des perquisitions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : qui va pouvoir bénéficier des nouveaux vaccins contre Omicron ?
Accusé de demander des faveurs pour sa famille, un commissaire de police suspendu
Le déficit de compétences coûterait une somme faramineuse à la France
Les défis que Luc Rémont devra relever à la tête d’EDF
Réforme des retraites : LFI ne participera pas "à la mascarade" des concertations proposées par l'exécutif