Marchés français ouverture 2 h 9 min
  • Dow Jones

    34 168,09
    -129,61 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 542,12
    +2,82 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 154,18
    -857,15 (-3,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1220
    -0,0025 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    23 691,95
    -597,95 (-2,46 %)
     
  • BTC-EUR

    32 077,56
    -1 937,29 (-5,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    819,34
    -36,47 (-4,26 %)
     
  • S&P 500

    4 349,93
    -6,52 (-0,15 %)
     

Cambon Partners se forge un nom dans la tech

·2 min de lecture

Créée en 2003, la société a fait croître son activité de plus d'un tiers en un an. Sa force: se placer aux deux bouts de la chaîne de financement des petites et mid-caps.

David Salabi dit qu'il veut faire profil bas. C'est pourquoi le banquier d'affaires ne voudrait pas trop que cela s'ébruite: sa société d'investissement, Cambon Partners, flirtera avec les 45 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'exercice 2021 - après 29,5 millions l'année dernière. Dix-huit ans plus tôt, c'est en vertu de ce même désir de discrétion qu'il a donné le nom anonyme de "Financière Cambon" à sa structure. La bulle Internet venait d'éclater, provoquant une récession économique mondiale. "Il fallait être neutre", se rappelle le quadragénaire, teint hâlé et cheveux soigneusement gominés. Il quittait alors la banque d'affaires MGT, spécialisée dans les valeurs de la nouvelle économie, disparue depuis. "J'ai simplement choisi de prendre le nom de la rue où j'avais mon bureau."

Lire aussi

Aujourd'hui, Cambon Partners n'est plus dans un cagibi dans le Ier arrondissement de Paris: les locaux se déploient sur deux étages d'un fastueux immeuble boulevard Malesherbes, dans le VIIIe. La société a essaimé à l'international, avec trois bureaux supplémentaires à Londres, San Francisco et Pékin, et une équipe totale d'une trentaine de personnes.

Levées d'amorçage

Sa force de frappe: accompagner des sociétés en croissance le long de la chaîne du financement, avec un accent fort sur les deux maillons extrêmes, les levées de fonds et les cessions. "En dix ans, il y a eu une explosion des levées de fonds en capital-risque" dédiées aux premières phases de développement des entreprises, observe un expert du secteur. "Les banques d'affaires n'ont pas suivi, préférant les transactions à plus grosses valorisations." Cambon s'est engouffré dans la brèche. Aujourd'hui, ce type de levée de fonds est en ébullition. Selon Bpifrance, 67 tours de table de plus de 20 millions d'euros ont été annoncés au premier semestre 2021, pour un total levé de près de 5,4 milliards d'euros. Soit deux fois plus qu'en 2019.

Lire aussi

Cambon s'est fait un nom parmi les spécialistes des opératio[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles