La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 178,18
    +1 568,27 (+3,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Sa cagnotte solidaire lui coûte un gros rappel d'impôts

·1 min de lecture

Il pensait être le bon samaritain de la pandémie pour bon nombre de ses voisins en difficulté financière. Mais il voit rouge désormais. Il, c'est Louis Goffinet, un Américain de 27 ans, professeur de sciences dans le Connecticut aux États-Unis, qui était parvenu à amasser 41.000 dollars en quelques semaines, comme nous le raconte le Washington Post, relayé par RTL. Mais coup de tonnerre en début d'année, l'administration fiscale lui réclame 16.031 dollars (plus de 13.300 euros). En cause la législation autour des dons reçus via Facebook qui n'est pas un organisme à but non lucratif ; ses dons réalisés ne sont donc pas soumis aux dépenses déductibles dans sa déclaration d'impôts, mais bien considérés comme des revenus personnels.

Car tout commence en avril 2020. Comme le raconte le Washington Post, Louis Goffinet décide de venir en aide à ses voisins alors que l'épidémie de coronavirus commence à se propager dans le pays. Ses voisins, apeurés, ne veulent plus sortir pour faire les courses, alors il décide de le faire pour eux en engageant son propre argent dans un premier temps. Il lance donc une cagnotte sur Facebook et s'attend à recevoir 200 dollars tout au plus. Mais la cagnotte est un succès fou et elle atteint rapidement les 30.000 dollars. Il recommence alors lors de la période des fêtes pour les aider, et obtient de nouveau environ 10.000 dollars. Jusqu'au courrier du fisc.

>> A lire aussi - Impôts : n'oubliez pas de déclarer au fisc votre crédit d'impôt pour la transition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Près de Vannes, un faux conseiller Orange vide la pension retraite de l’octogénaire
Un Belge découvre une carte Pokémon rarissime à 415.000 euros, mais refuse de la céder
Contrôle fiscal : malgré la crise, Bercy a récupéré un gros chèque en 2020
RSA, allocations chômage… les prestations sociales plus efficaces à court terme que les impôts pour maintenir le niveau de vie
Gaz, électricité : 18% moins chères qu’EDF ou Engie, nos offres d’énergie vous feront économiser gros