La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 369,28
    +643,77 (+2,24 %)
     
  • Nasdaq

    10 748,33
    +172,71 (+1,63 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9804
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 845,44
    +115,42 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,10
    +7,74 (+1,78 %)
     
  • S&P 500

    3 659,38
    +73,76 (+2,06 %)
     

Cafards, insalubrité... la propreté de certains trains Ouigo fait polémique, la SNCF réagit

Des cafards qui pullulent, des toilettes bouchées, une absence de climatisation sur certains trajets de longue durée… Dans un communiqué du 11 août, relayé par Rue89, la CGT Cheminots dénonce "des conditions de voyage et de travail inadmissibles" sur les trains Ouigo reliant Paris à Lyon. Selon les syndicats, "des problématiques de maintenance" seraient à l'origine de l'insalubrité qui prévaut dans certains trains.

"Les rames des trains Ouigo font beaucoup plus de kilomètres que les TGV classiques", explique Abdelkader Bensadoun, secrétaire de la CGT Cheminots de Lyon-Perrache à Rue89. "Il y a des problèmes de maintenance et d'insalubrité qui nécessiteraient que certaines rames soient retirées pendant plus d'une semaine pour faire un travail de fond." Selon le représentant syndical, cet été, la filiale low cost de la SNCF ne dispose que de trois rames de secours pour remplacer celles qui partent en maintenance. "Il en faudrait au moins six en réserve : trois pour la partie atlantique et trois pour la partie sud-est", précise le secrétaire. Il souligne toutefois que "la sécurité des trains est assurée", mais que la direction du transporteur ferroviaire "sabre tout ce qui concerne le confort, la propreté..."

En tout, 38 rames Ouigo circulent dans l'Hexagone et, selon la CGT, certaines présentent des problèmes d'insalubrité. C'est le cas notamment d'un des trains qui relient Paris à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry : "Depuis le début de l'été, on alerte sur la présence de cafards (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plus gros fonds souverain au monde plombé par la tech au premier semestre
L'aéroport de Paris-Orly a retrouvé son niveau d'avant-crise en juillet
CAC 40 : les annonces de la Fed en ligne de mire
Elon Musk bientôt propriétaire d'un club de football ?
Cette compagnie aérienne française souhaite conquérir le marché du low cost de l'aviation d'affaires