La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 340,69
    -80,77 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

CAF : cette bonne nouvelle qui arrive en janvier pour vos allocations

nouvelles allocations janvier
nouvelles allocations janvier

Oubliez-vous de demander des aides auxquelles vous pouvez prétendre ? Si vous pensez que non, regardez-y tout de même à deux fois. Car qui dit nouvelle année dit peut-être nouveaux droits.

En effet, les aides versées par la Caisse d'allocations familiales (CAF) dépendent de vos vos ressources de l'année N-2. Chaque année, la CAF récupère donc vos ressouces entre août et octobre auprès des impôts, pour savoir si vous êtes éligibles ou non à différentes aides. Pour l'année 2022, ce sont ainsi vos ressources 2020 qui étaient prises en compte. Pour 2023, ce sont désormais les ressources de 2021. Si vous pensez que la CAF n'a pas connaissance de ces informations, rendez-vous sur votre espace personnel, rubique « Déclarer mes ressources annuelles ».

Pensez à faire une simulation pour faire valoir vos droits

Quoi qu'il en soit, la prise en compte de nouveaux plafonds de ressources est donc le bon moment pour faire une simulation et découvrir les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Pour ce faire, vous devez vous connecter à votre espace personnel, rubrique « Mes démarches ». Selon une récente étude de la Drees, un ménage éligible au RSA sur trois, soit 600 000 foyers, ne réclame pas le revenu de solidarité active à la CAF. Ils perdent ansi 330 euros par mois en moyenne.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Loyer, taxe foncière, nouveau Pinel... Ce qui change pour l'immobilier en 2023
- Prime carburant, chèque énergie... Allez-vous toucher jusqu'à 600 euros pour payer vos factures ?
- La taxe abri de jardin flambe en 2023