Marchés français ouverture 6 h 22 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 389,73
    -51,57 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 967,43
    -767,60 (-2,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,62
    -16,99 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Un cadre de Technip Energies soupçonné d'avoir perçu un gros dessous de table, enquête du PNF

·1 min de lecture

Bad buzz en vue pour Technip. Alors qu'un cadre français de Technip Energies est soupçonné d'avoir perçu plus de 700.000 euros de dessous de table versés par des intermédiaires d'une filiale italienne du groupe Thyssen, le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête pour corruption. Le PNF a ouvert une enquête pour "corruption privée en février 2021, confiée à la SR de Versailles", a-t-il indiqué à l'AFP, confirmant une information du Parisien. De son côté Technip France a souligné avoir "pris connaissance hier après-midi (mercredi) de l'ouverture d'une enquête préliminaire visant l'un de ses employés, à titre individuel, opérant au sein des équipes achats de son site de La Défense". Technip France assure que "sa responsabilité (d'entreprise) n'est pas engagée".

Selon le parquet de Milan, "le directeur des achats d'une importante entreprise énergétique française active dans l'extraction et le raffinage de produits pétroliers" est soupçonné d'avoir perçu 740.000 euros de pots-de-vin d'une multinationale milanaise produisant des valves industrielles. La multinationale milanaise concernée est Petrovalves, dont Tbg Holdings, holding familiale de la famille Thyssen propriétaire de ThyssenKrupp, a acquis 60% du capital en 2015, selon le principal quotidien italien, le Corriere della Sera. Et l'enquête italienne, ouverte pour fraude fiscale, corruption et blanchiment, vise principalement deux intermédiaires, interpellés, "un administrateur de biens suisse et un consultant italien". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : Total, Shell et ExxonMobil signent enfin avec le Nigeria, après un long bras de fer
Nucléaire : risque de nouveaux retards sur l’EPR de Flamanville, alerte l’ASN
Novartis lance des essais pour un traitement anti- Covid-19, résultats encourageants
Carlton de Cannes : les meubles des suites Grace Kelly et Sean Connery très prisés aux enchères, “vente gants blancs”
Etats-Unis : l'accord de Bayer sur le glyphosate ne passe pas