Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 921,80
    -276,28 (-0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 895,83
    -101,10 (-0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0912
    -0,0029 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 474,34
    -468,88 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 325,58
    -3,92 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    5 561,97
    -26,30 (-0,47 %)
     

Caddie : liquidation imminente pour le célèbre fabricant alsacien de chariots de supermarché ?

Pascal Terjan/Flickr

A court de trésorerie, le célèbre fabricant alsacien de chariots de supermarché Caddie est au bord du gouffre, alors que son actuel propriétaire, le groupe Cochez, a annoncé une offre qui prévoit de garder «au minimum» 40 des 110 salariés. «Il n'y a plus de trésorerie pour payer les salaires et l'administrateur judiciaire a demandé» mardi à la chambre commerciale du tribunal judiciaire de Saverne (Bas-Rhin) de «convertir le redressement judiciaire», prononcé le 28 mai, «en liquidation» avec poursuite d'activité. Cela afin que, juridiquement, l'assurance de garantie de salaires (AGS) «puisse prendre le relais», a indiqué à l'issue de l'audience Me Pierre Dulmet à une trentaine de salariés et de syndicalistes, rassemblés devant les grilles du tribunal.

Le tribunal devait initialement faire le point le 2 juillet sur d'éventuels repreneurs de l'entreprise basée à Dettwiller (Bas-Rhin), en redressement pour la quatrième fois depuis une dizaine d'années. Mais face à l'urgence d'une trésorerie exsangue, l'administrateur judiciaire a préféré prendre les devants. Les repreneurs intéressés ont jusqu'à mercredi 18H00 pour se faire connaître, a expliqué Me Dulmet. Une nouvelle audience devant la juridiction commerciale alsacienne doit se tenir jeudi afin de constater si des offres ont été déposées. Si des repreneurs se manifestent, une nouvelle audience se tiendra le 16 juillet. Dans le cas contraire, l'entreprise serait liquidée dès jeudi, a-t-il ajouté. Mais le propriétaire de Caddie, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives 2024 : les mesures d'urgence pour le pouvoir d'achat au cœur du débat sur TF1
Bonne nouvelle pour les emprunteurs, le retour des régimes spéciaux de retraite ? L'actu éco en 120 secondes
Législatives : RN, Nouveau Front populaire… combien de sièges avec les votes des européennes ?
L’or, un actif de plus en plus stratégique pour les Banques centrales
Législatives 2024 : quels sont ces «emplois sensibles» que le RN veut interdire aux binationaux ?