La bourse ferme dans 7 h 40 min

Le CAC40 plonge, l'Allemagne inquiète !

Décidément, la bouffée d'oxygène apportée mardi par Trump aux marchés d'actions mondiaux aura été de courte durée. Les Bourses européennes plongent, alors que de nouvelles craintes sont apparues au sujet de l'économie allemande. En effet, les investisseurs ont pris connaissance ce matin d’une contraction de 0,1% du PIB allemand au deuxième trimestre, après une croissance de 0,4% au trimestre précédent. En parallèle, le PIB en zone euro était également au programme. Celui-ci a progressé de 0,2% sur les trois derniers mois, après +0,4%. Des nouvelles, qui ont tempéré l’effet du report des droits de douanes US. A la clôture, le CAC 40 recule de 2,1% à 5.251 points.

A Paris, sur un marché déprimé, Sanofi figure parmi les rares rescapés du CAC 40, dans le sillage d'une note favorable d'analyste. En effet, UBS a relevé sa recommandation de Neutre à Achat sur le géant pharmaceutique, tout en augmentant son objectif de cours de 79 à 87 euros. Le bureau d'études souligne que le redressement du groupe a déjà commencé. Si le pipeline pharmaceutique a besoin d'attention, les maladies rares et les vaccins enregistrent une croissance des ventes et le produit vedette Dupixent surperforme.

>> A lire aussi - Allemagne : l'industrie à terre, craintes sur l'automobile et la voiture de demain

En France, le taux de chômage au sens du BIT diminue de 0,2 point en moyenne sur le deuxième trimestre 2019, après une baisse de 0,1 point le trimestre précédent. C'est ce qu'a révélé l'Insee. À 8,5 % de la population active en France (hors Mayotte), il est inférieur de 0,6 point à son niveau du deuxième trimestre 2018. Il s'agit de son plus bas niveau depuis début 2009.

>> A lire aussi - Industrie : la récession s'aggrave et concerne de plus en plus de pays

En France, l’indice des prix à la consommation recule de 0,2 % en juillet sur un mois, après une hausse de 0,2 % en juin, selon les données définitives de l’Insee. Ce repli provient d’un recul saisonnier des prix des produits manufacturés (−2,8 % après

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CAC40 plonge, craintes sur les taux d’intérêt et la guerre commerciale
Le CAC40 plombé par la multiplication des risques, le luxe boit la tasse
CAC40, Wall Street... Comment les actions pourraient évoluer selon l’analyse technique
Le business de l’eau des icebergs inquiète
Le cuivre est au tapis, la Chine inquiète