La bourse est fermée

CAC40, “le pire reste à venir” selon Saxo Bank : le conseil Bourse du jour

Le CAC40 a connu un véritable krach depuis le sommet majeur du 19 février, puisque l’indice phare parisien accusait suite au lundi noir du 9 mars un repli cumulé de 23%, avec un véritable carnage sur les valeurs bancaires, pétrolières et cycliques. "L’hémorragie boursière ne va certainement pas s’arrêter de sitôt. Le léger mieux à la Bourse de Tokyo (lors de la séance de mardi, NDLR) n’indique en rien un retour de la confiance des investisseurs. Il va falloir que la BCE sorte le gros arsenal cette semaine et que des mesures budgétaires de grande ampleur soient dévoilées afin que le calme revienne sur les bourses mondiales”, met en garde Saxo Bank.

Dans les prochaines séances, il faudra aussi regarder avec la plus grande attention l’évolution du marché du crédit puisqu’il s’agit du “maillon faible de la crise boursière actuelle”, juge la banque danoise. Les spreads (écart de taux d’intérêt par rapport à l’obligation souveraine des Etats-Unis) sur les obligations à haut rendement (les titres d’emprunt des entreprises les moins solides financièrement) outre-Atlantique ont fortement augmenté et “il est probable qu’on assiste bientôt à des baisses de la note de crédit BBB- (échelon le plus bas de la catégorie “investissement”, qui regroupe les entreprises à la capacité de remboursement satisfaisante) à la catégorie spéculative. Tant que les spreads sur le marché du crédit ne seront pas stabilisés, il est probable que les remous boursiers des derniers jours demeurent”, estime Saxo Bank.

>> A lire aussi - Croissance : “une récession de l'économie mondiale est malheureusement inévitable”

L’Italie est désormais intégralement en quarantaine, tandis qu’en Allemagne, près de 5.000 personnes sont en quarantaine dans le Brandebourg (la région entourant Berlin). “En Espagne, le gouvernement vient de fermer les écoles à Madrid du fait du doublement des cas avérés de coronavirus. L’explosion du nombre de nouveaux cas détectés de l’autre côté des Pyrénées au cours des derniers jours inquiète

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vinci écope d’une amende pour avoir déversé des résidus de béton dans la Seine
Le Royaume-Uni va mobiliser des moyens gigantesques face au coronavirus
Coronavirus : une cinquantaine de Siciliens vont recevoir une amende pour avoir assisté à un enterrement
Bourse : les fonds indiciels et les algorithmes ont-ils contribué à la chute des actions ?
Air France, RATP, Corsair... les employeurs préférés dans le transport de personnes