La bourse ferme dans 4 h 40 min

CAC40, que faire après le rebond de 23% ? : le conseil Bourse du jour

Le CAC40 a signé un rebond spectaculaire depuis son point bas majeur du 16 mars (à 3.632 points), après un krach retentissant - et historique - de 40% en moins d’un mois. Il s’est hissé ce matin jusqu’à 4.453 points, soit un gain faramineux de 23% en seulement 8 séances ! Outre le bazooka épaulé tant par la Banque centrale des Etats-Unis que par Donald Trump, “la zone euro s’est emparée de la question de l’enclenchement du Mécanisme Européen de Stabilité, faisant naître des espoirs importants sur les marchés”, relève Hervé Goulletquer, stratégiste chez La Banque Poste Asset Management (LBPAM). Il juge toutefois que ces espoirs “risquent d’être déçus, même si ce n’est que partiellement”.

Outre les mesures de soutien massives - tant monétaires que budgétaires - que les autorités mettent progressivement en place, quelques lueurs d’espoirs apparaissent sur le front de la pandémie de coronavirus en Italie, pays européen le plus touché. “3.600 nouveaux cas de personnes atteintes du coronavirus ont été diagnostiqués hier en Italie. Trois jours auparavant, le nombre atteignait 6.600 malades. Trois baisses consécutives forment un début de tendance”, note Hervé Goulletquer. “Celle-ci doit à la fois être confirmée et se renforcer pour que l’espoir de voir le bout du tunnel se renforce”, nuance toutefois l’expert.

>> A lire aussi - Etats-Unis : le plan de tous les records

Plongeon abrupt de l’économie en France et en Allemagne

Avec le récent regain d’optimisme et de goût pour le risque des investisseurs en actions, les désastreuses statistiques économiques publiées en France et en Allemagne ont été occultées. “L’activité dans les services a connu un vrai choc : -10 points aux Etats-Unis et -25 points en zone euro !”, note à cet égard le stratégiste de LBPAM.

>> A lire aussi - “Un risque de chute libre”, selon Nouriel Roubini, qui avait prédit la crise de 2008

Que dit l’analyse technique ?

Le investisseurs en actions, qui ont profité du trou d’air pour se placer à prix d’ami sur nos fleurons

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chloroquine, l’autre essai clinique qui affaiblit l’espoir d’un traitement miracle
Le maire découvre un "trésor" de 370.000 masques FFP2
Les salariés d’Amazon sont-ils en sécurité ? Une directrice d’entrepôt démissionne
Crédit immobilier : pourquoi il vaut mieux moduler son taux que suspendre le remboursement
Bonne nouvelle confirmée pour les chômeurs en fin de droit