La bourse ferme dans 31 min
  • CAC 40

    6 791,74
    +38,22 (+0,57 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 226,57
    +5,69 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    35 686,23
    +195,54 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,1681
    +0,0075 (+0,64 %)
     
  • Gold future

    1 800,50
    +1,70 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    52 695,05
    +1 589,03 (+3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 482,59
    +63,22 (+4,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,45
    -0,21 (-0,25 %)
     
  • DAX

    15 671,20
    -34,61 (-0,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 246,93
    -6,34 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    15 386,77
    +150,93 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 587,52
    +35,84 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3799
    +0,0057 (+0,41 %)
     

CAC 40, Wall Street… gare en Bourse à l’inflation et au Covid-19 : le conseil du jour

·1 min de lecture

Evergrande, crise sur l’énergie… mais aussi “des chiffres économiques volatils, s’ils ne sont pas contradictoires”. Les Bourses de la planète ont eu de nombreuses raisons de renouer avec plus de volatilité, ces derniers temps, souligne Florian Ielpo, Head of Macro and Multi-Asset Portfolio Manager chez Lombard Odier Investment Managers. Selon lui, les marchés se retrouvent confrontés à la situation suivante : “un environnement turbulent à la fois sur le plan de l'inflation et sur celui de la croissance, une incertitude en terme de croissance qui peut sembler plus faible que celle liée à l'inflation mais montrant une progression récente et un niveau d'incertitude en termes d'inflation qui atteint des niveaux records mais ayant enregistré un premier signe de recul”.

C’est du côté de l'inflation que la dispersion est la plus forte. Et “il faut remonter à 1975 pour trouver un niveau de dispersion similaire. 1975 a vu l'inflation cœur progresser fortement, suivant une progression de l'inflation énergétique en 1974”, rapporte l’expert, pour qui il ne serait pas surprenant de voir la volatilité des marchés “progresser temporairement ces prochaines semaines”. Sur le front de l'inflation, les craintes d'une surchauffe due à la demande ont cédé la place à des pressions sur les prix exercées par l'offre. “Les difficultés d'approvisionnement et la flambée des coûts du transport et de l'énergie - les prix du gaz naturel ont augmenté de plus de 100% depuis le début de l'année - s'ajoutent aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un train autonome est testé pour la première fois en Allemagne, la SNCF vise 2023
Swile rejoint le petit club des licornes françaises
Pétrole : un risque d’emballement à 99 dollars sur le baril WTI ?
“Gare au rebond de l’or, l’inflation va persister et l’ampleur de la dette est un soutien !”
Bitcoin (BTC) : une protection contre les anticipations d’inflation galopante ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles