Marchés français ouverture 2 h 20 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 416,91
    -387,69 (-1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0456
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    22 002,58
    +5,69 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 191,86
    -395,23 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,03
    -8,63 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

CAC 40, Wall Street… "la Bourse est repartie pour un krach durable !”

Sans véritable surprise, du moins pour ceux qui suivent nos prévisions et refusent le déni de réalité, le krach boursier est de retour ! En effet, après un rebond correctif temporaire, les marchés boursiers sont logiquement repartis en très forte baisse, revenant vers les plus bas des 9 et 10 mai derniers et, certainement, avant de toucher de nouveaux planchers au cours des prochaines semaines. En moins de quatre jours, le CAC 40 a ainsi dégringolé de 4,2% et le S&P 500 de 3,8%. Quant au Nasdaq, il a régressé de 3,5% en deux jours, affichant une chute de 26,8% depuis novembre 2021.

Ne nous voilons pas la face : cette correction est justifiée, voire salutaire. Elle s’explique par quatre raisons principales. Bien sûr, la guerre en Ukraine et ses conséquences sur la stabilité géopolitique internationale et donc sur la croissance mondiale. Mais il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg. Autrement dit, même si, et nous l’espérons, la situation ukrainienne s’améliore, les indices boursiers continueront de baisser. En effet, les trois autres raisons sont bien plus profondes et durables.

Tout d’abord, la fin des “planches à billets” des banques centrales. Petit rappel : depuis le début de la pandémie, et initialement pour relancer la machine, les Etats ont fait exploser leurs dettes publiques, qui ont été directement financées par les achats de titres des banques centrales. Et ce pour des montants colossaux : plus de 4.500 milliards de dollars pour la Réserve fédérale américaine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Au Qatar, TotalEnergies remporte un contrat pour développer le plus grand champ gazier au monde
CAC 40, BNP Paribas, Orange, bitcoin… : au programme de Momentum cette semaine
Taux d'intérêt : “pour la BCE, l’inflation devient l’ennemi n°1”
Tiger Woods rejoint Michael Jordan et LeBron James au sein d'un club très fermé
Le CAC 40 torpillé par l'inflation aux Etats-Unis et la BCE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles