La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1837
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 605,67
    +802,14 (+2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 007,04
    +31,15 (+3,19 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Le CAC 40 tangue, les “4 sorcières”, la Fed et le Royaume-Uni pèsent !

·1 min de lecture

Le CAC 40 a basculé dans le rouge vif pour cette séance dite des "quatre sorcières", marquée par des échéances techniques qui encouragent les prises de profits, deux jours après les turbulences liées à la Fed. La Bourse de Paris, qui avait touché la veille un nouveau plus haut en clôture depuis le 12 septembre 2000, reculait nettement (-1,31%) vers 14H05 GMT, tout comme Londres (-1,67%), Francfort (-1,58%) ou encore Milan (-1,64%). Après avoir terminé en ordre dispersé la veille, Wall Street basculait à son tour en territoire négatif : le Dow Jones baissait de 1,30%, le Nasdaq reculait de 0,44% et le S&P 500 perdait 0,86%. "Les répercussions du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) continuent d'agir comme un frein, tandis que les ventes de détail plus faibles que prévu au Royaume-Uni ajoutent à l'humeur morose", relève Sophie Griffiths, analyste chez Oanda.

"Les actions liées aux matières premières restent sous pression dans un contexte de raffermissement du dollar", complète-t-elle. La réunion de politique monétaire de la Fed a laissé les marchés divisés jeudi, après que la majorité des membres de l'institution a estimé que les taux directeurs devraient être relevés d'ici fin 2023. En ce qui concerne l'inflation, tout en prévoyant toujours que son accélération soit transitoire, la Fed a relevé ses prévisions pour 2021 à 3,4%. Elle anticipe ensuite une stabilisation autour de 2% à partir de 2022. Sur le marché obligataire, après un pic à 1,59% mercredi soir, le taux d'intérêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vaccin AstraZeneca : l’UE obtiendra moins de doses qu’espéré, tranche la justice
Bourse : pourquoi l’inertie haussière du CAC 40 risque de trébucher
Le Crédit Commercial de France (CCF) va renaître, HSBC France vend sa banque de détail... pour un euro !
Une série Netflix va raconter la vie de Bernard Tapie, avec Laurent Lafitte
Réalité augmentée : un nouveau monde d'applications est en train de s'ouvrir, selon le patron de Facebook

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles